Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 00:41

 

 

RADIO ND K LUKA

 

L’Unicef au secours des enfants malnutris de Bambari

Radio Ndéké Luka Samedi, 29 Octobre 2011 09:39

Une bonne nouvelle pour les populations de Bambari et environs. Leurs enfants seront désormais mieux soignés, surtout ceux souffrant de malnutrition. Le Ministère de la Santé vient d’ouvrir un centre pour lutter contre la malnutrition des enfants. Les équipements de cette unité nutritionnelle ont été fournis par l’Unicef. Et pour favoriser un bon démarrage, 40 agents de santé de la préfecture de la Ouaka viennent de finir une formation au Centre de dépistage volontaire de Bambari. Une formation organisée par le Ministère de la santé avec l’appui de l’Unicef.

Selon le correspondant de Radio Ndeke Luka à Bambari, « les équipements présentés font la fierté des populations de la Ouaka ». Ils comportent même une unité mobile permettant des déplacements dans les coins et recoins de la préfecture pour toucher le maximum de population et soigner surtout les enfants. C’est la couche allant de 6 mois à 3 ans qui est surtout visée par les activités du Centre. Les chiffres qui les concernent sont alarmants. On y trouve 5,3% d’enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère, et 36,7% de malnutrition chronique. Il faut rappeler à cet égard que la RCA enregistre dans le domaine de la malnutrition des enfants un des taux les plus élevés en Afrique.

Les éléments révélateurs de la malnutrition sévère sont le goitre et rachitisme. Mme Marie Louise Boyo, consultante de l’Unicef, a expliqué à Radio Ndeke Luka que ces maladies sont provoquées par une carence en eau et en vitamines. Pour elle, « c’est une conséquence de la baisse de la production agricole et pastorale dans la région. A cause des troubles actuels et ceux des années passées, les activités agricoles sont délaissées pour des raisons de sécurité. Résultat, les enfants sont mal nourris. Ils manquent de vitamines et de protéines. »

La vocation de ce nouveau centre est de remédier à cette situation.

 

Une « voyante » offre ses services pour détecter les sorciers

Radio Ndéké Luka Samedi, 29 Octobre 2011 09:37

C’est le sujet principal de discussion à Bozoum (Nord-est de la RCA) depuis quelques jours. Une femme, la quarantaine dépassée, sillonne les quartiers de la ville à la recherche de sorciers et de sorcières. Le Correspondant de Radio Ndeke Luka dans la ville qui rapporte l’information, explique qu’elle utilise « une poudre maléfique » pour ces opérations de détection. Mais le journaliste ne précise pas comment cette poudre est administrée ni comment elle agit sur le présumé sorcier.

A-t-elle vraiment fait ses preuves ? Toujours est-il que des jeunes qui croient en son pouvoir, ont saisi le Procureur de la République, M. Gabriel Ketté, pour que ce dernier délivre une autorisation d’exercer à la dame. Mieux, que cette dernière soit  désormais considérée comme une auxiliaire de la justice, dans le cadre de la lutte contre la sorcellerie.

Le Procureur a refusé de donner son accord « parce ce que de telles pratiques sont interdites par la loi ». Au grand regret, semble-t-il, du comité de soutien de la « voyante ».

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation