Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 22:08

 

 

RADIO ND K LUKA

 

Centrafrique : 30 morts à Bria en une semaine

BANGUI (AFP) - 19.09.2011 15:39 - Les combats entre mouvements armés rivaux centrafricains sur fonds de commerce de diamant dans la ville de Bria (centre) ont fait neuf nouvelles victimes dimanche, portant le bilan à 30 morts depuis une semaine, selon une source militaire sur place lundi.

"Les éléments de la Croix-Rouge ont dénombré lundi neuf cadavres et plus d'une dizaine de blessés après les violents combats qui ont repris hier (dimanche) faisant fuir le population. Ces combats qui durent depuis une semaine ont donc fait 30 morts et plusieurs dizaines de blessés", a affirmé la source, selon laquelle les combats opposent l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR, ex-rébellion) et la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP, rébellion).

Un précédent bilan vendredi faisait état de 21 morts entre le 11 et le 14 septembre.

Les deux camps sont constitués de membres d'ethnies rivales -- Ronga pour la CPJP, Goula pour l'UFDR -- en conflit depuis plusieurs années notamment pour le contrôle du diamant.

"Lundi, les ex-rebelles de l'UFDR redevenus maîtres des lieux ont encerclé l'hôpital préfectoral de Bria provoquant la sortie précipitée de certains malades et leurs proches", a rapporté la source.

"Ensuite, ils ont investi une zone habitée par les Ronga protégée par l'armée et ont demandé aux militaires de quitter les lieux", a poursuivi la source.

Selon elle, "après de longues discussions, les militaires ont quitté le secteur où les éléments de l'UFDR se sont livrés à des destructions d'habitations appartenant aux Ronga. Peu après, plusieurs dizaines de personnes en majorité des femmes et des enfants dont certains en pleurs fuyant les quartiers environnants se sont dirigés en courant vers le secteur protégé par l'armée".

© 2011 AFP

 

 

Violents combats en Centrafrique avec le diamant en toile de fond

Par RFI

 

De violents combats ont repris entre mouvements armés rivaux centrafricains dans la ville de Bria où neuf personnes ont trouvé la mort dimanche 18 septembre 2011, ce qui porte à trente le nombre de victimes depuis une semaine, selon une source militaire sur place. Les combats opposent les ex-rebelles de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) aux combattants de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) sur fond de commerce de diamants. La semaine dernière, des combats entre les deux groupes rivaux avaient également éclaté dans la Vakaga, à l'extrême nord-est du pays. Les civils fuient actuellement par milliers les zones de combats pour se réfugier en brousse.

Jean-Sébastien Munie Chef du Bureau de la coordination des affaires humanitaires,

Bria est probablement un "hub" dans le commerce du diamant 

 

L’OCDH dénonce le caractère génocidaire des affrontements à Bria

Radio Ndéké Luka Lundi, 19 Septembre 2011 14:37

 

L’Observatoire centrafricain des Droits de l’Homme (OCDH), qualifie de génocidaire, le caractère ethnique des affrontements de Bria ; puisqu’ils touchent deux ethnies majoritaires de la région.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 19 septembre 2011, l’OCDH appelle tous les commanditaires, sans exception, à prendre toutes les mesures qui s’imposent afin de faire cesser instamment ces violences.

L’observatoire centrafricain des droits de l’homme à quant à lui dans son communiqué à s’engager à travailler auprès des populations concernées en vue d’un retour de la confiance, par une sensibilisation de proximité.

Le bilan des affrontements du 18 septembre dernier à Bria (Est) entre les rebelles de la Convention des Patriotes pour la Justice pour la Paix (CPJP) et ceux de l’Union des Forces Démocratiques pour le Rassemblement (UFDR) s’élève à neuf (9) morts et des maisons incendiées. C’est un bilan de la Croix locale de Bria qui s’est déployée sur le terrain dans le quartier Bornou, principal lieu des affrontements.

Vendredi dernier, le maire de Bria a annoncé le chiffre de 21 morts après deux affrontements entre ces deux rebellions, pourtant, signataires de l’accord de paix avec Bangui. Le bilan provisoire est désormais de 30 morts.

Cette crise a déclenché une semaine avant une tentative de négociations de paix enclenchée par le médiateur de la République Centrafricaine qui est encore en cours pour réconcilier les ethnies Goula de l’UFDR et Rounga de la CPJP.

 

Marche pacifique contre la LRA à Rafaï

Radio Ndéké Luka Dimanche, 18 Septembre 2011 13:51

A Rafaï, dans le Mbomou (Sud-est), la population a organisé une grande marche pacifique le 17 septembre, pour protester contre les exactions de la rébellion de la LRA dans la région.

La marche longue de 5 kms a regroupé plus de 1000 personnes et s’est soldé par une prière dans les églises de la ville, en la mémoire de toutes les victimes des exactions de la LRA. Pendant cette marche, « les participants ont brandi des banderoles sur lesquelles on peut lire ‘Trop c’est Trop, Stop la LRA », selon les explications du correspondant de Radio Ndeke Luka, dans la ville.

le 15 juin dernier, la population de la ville d’Obo à l’extrême sud-est avait organisé une similaire marche pacifique dans le but de protester contre les exactions de la rébellion de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Koni.

Cette marche faisait suite à celle organisée à Bangui la veille par les professionnels de santé de Centrafrique. Ils avaient ainsi dénoncé la mort du médecin-chef du Haut Mbomou (est) assassiné lundi 6 juin par la LRA. Ces derniers avaient exigé du gouvernement  plus de sécurité et de meilleures conditions de travail.

Les éléments de la LRA sévissent en maître dans les régions du nord-est de la République Centrafricaine depuis plus de 3 ans déjà. Ils pillent, violent et tuent les populations locales.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation