Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 01:05

 

 

centrafrique-copie-1.gif

 

 

 

6 centrafricains arrêtés au Congo Brazzaville

Radio Ndéké Luka Jeudi, 28 Avril 2011 15:52

Un blessé par balle, une arrestation. C’est le bilan d’une opération menée contre des centrafricains le week-end dernier, par une patrouille de la garde forestière du Congo Brazzaville. L’action s’est produite dans la zone frontalière ouest entre la Centrafrique et son voisin.

La violation du code de protection des forêts de Tri-Nationale de la Sangha est la principale raison de cette arrestation.

Selon le correspondant de Radio Ndeke Luka à Nola (ouest du pays), le blessé qui a été atteint par balle au bras suit encore des soins « intensifs » à l’hôpital de la région.

Il précise que la famille de l’otage n’est pas située sa la destination. Aucune déclaration officielle n’est encore faite par les autorités centrafricaines sur cette affaire.

 

Les jeunes de Berberati réclament une ville sans police

Jeudi, 28 Avril 2011 15:55

Les jeunes de la ville de Berberati (ouest) ont exigé mercredi 27 avril 2011, le départ de l’équipe de la police et la fermeture du commissariat de leur localité. Selon eux, il y a trop d’incidents et de dérives dont sont victimes les populations du fait des agents de police. Le dernier incident qui est la goute d’eau qui a débordé le vase est lié à des coups de feu tirés par des policiers, sans raison apparente et ayant fait des blessés.

Les responsables du commissariat pour leur part se justifient. Interrogé par le correspondant de Radio Ndeke Luka, ils expliquent que « les jeunes de Berberati leur en veulent à cause de la lutte effrénée contre le trafic et la consommation du chanvre indien et les jeux de hasard».

Cet argument est  rejeté en bloc par ces derniers. Ils comptent d’ailleurs organiser prochainement une marche pacifique pour afficher leur mécontentement.

Face à la situation, le préfet de la localité Joseph Sallé a convoqué les parties en conflit pour calmer la tension.

Il faut dire que ces agents de la police viennent de prendre service à Berberati. Ils ont remplacé une équipe qui était en désaccord avec leurs responsables hiérarchiques.

 

NDLR : Le pouvoir KNK dans toute sa splendeur !

 

Tollé à l’Université pour défaut de tables-bancs

Jeudi, 28 Avril 2011 15:51

Des étudiants sans table-blancs. C’est cette situation que plus d’une centaine d’étudiants inscrits en  quatrième année de droit de l’Université de Bangui, ont tenu à dénoncer ce jeudi 28 avril 2011 par une manifestation devant le bureau du recteur. Ces mécontents réclament ainsi des conditions d’études descentes.

Coups de sifflet, slogans et pancartes en mains ont porté leur message : « nous voulons des tables bancs dans nos salles de classe ».

Narcisse GAZANGUIZA, délégué de ces étudiants, interrogé par Radio Ndeke Luka, explique : « l’heure n’est plus aux négociations infructueuses, car toutes les voies de recours sont épuisées. Nous ne pouvons quand même pas rester débout pour suivre les cours.  La situation se complique parfois avec les troncs communs et nous voulons une réponse favorable ce jour même ».

Pour Mireine Yénzapa, étudiante en Droit, « il y a lieu de s’interroger sur les frais d’inscriptions qui s’élève à 5500 francs CFA (environ 7, 62 euros) que payent les étudiants et qui pourraient largement suffire pour la fabrication des tables bancs ».

Joint au téléphone, le professeur Gustave BOBOSSI SEREGBE, Recteur de l’Université de Bangui, rétorque que « des réformes sont en cour dans toutes les facultés à l’heure actuelle. Sauf que la classe dirigeante ne peut pas faire de miracle ».

 

NDLR : Pour un pays qui a du bois à ne savoir quoi en faire, c'est quand même affligeant ! Le problème est ailleurs.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation