Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 04:50



Enfin Mme Monique Bozizé est rentrée au bercail




Après un séjour de près de près de cinq mois en France où elle a dû prendre des soins médicaux pour on ne sait quelle mystérieuse maladie et aussi se reposer, la première dame de Centrafrique, Mme Monique Bozizé a regagné Bangui ce 19 novembre par le vol régulier d’Air France.

 


Patassé a démarré ses activités politiques




L’ex président Patassé s’est rendu ce jeudi dans un local situé dans le cinquième arrondissement de Bangui qui sert de lieu de regroupement à ses quelques partisans afin de leur parler. C’est la première sortie qu’il effectue pour conférer avec ses affidés en dehors d’une visite qu’il à rendue à l’ambassadeur des USA Frederick Cook. Il a également reçu à son domicile, cette semaine, l’ambassadeur de la Chine à Bangui. On prête à l’ex président l’intention d’aller finalement en « indépendant » et non avec l’étiquette MLPC aux prochaines élections présidentielles. Il en aurait fait l’annonce lors de sa rencontre de ce jeudi avec ses partisans et compte le faire plus solennellement le samedi prochain au cours d’une conférence de presse qu’il pourrait tenir.

 


Alain Joyandet à Bangui début janvier 2010





Selon une source proche de la présidence centrafricaine qui a requis l’anonymat, Bozizé aurait marqué son accord pour une visite que pourrait effectuer à Bangui dès les premiers jours de janvier 2010, le Secrétaire d’Etat français chargé de la Coopération M. Alain Joyandet. Ce dernier avait souhaité depuis longtemps se rendre en Centrafrique mais la situation de son homologue centrafricain à l’époque - l’escroc international indo-pakistanais et ami mafieux de Bozizé, Saifee Durbar qui est condamné en France et dont le gouvernement français réclame depuis l’extradition à la Grande Bretagne, a rendu impossible le déplacement de Bangui du ministre français. Bozizé étant revenu entre temps sur le très embarrassant décret de nomination de Durbar comme vice ministre des affaires étrangères et de la coopération, même si officieusement les relations entre les deux amis et aussi avec le ministre des mines Sylvain Ndoutingai se poursuivent en secret, le petit tour à Bangui est désormais permis à Alain Joyandet.


La rédaction de C.A.P
 



Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique