Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 21:37

 

 

 

RADIO ND K LUKA

 

 

Les PVVIH de Bossangoa menacent d’observer une grève de faim

Radio Ndéké Luka Lundi, 21 Mars 2011 15:34

Les personnes vivant avec le VIH Sida (PVVIH)  de Bossangoa manquent de médicaments ! Elles se disent prêtes à manifester leur mécontentement par rapport à la rupture des Anti Rétro Viraux dans leur localité depuis un peu plus de deux mois. Ces personnes demandent au gouvernement de vite réagir, sinon ils descendront dans la rue.

C’est depuis le début de l’année que ces médicaments manquent dans le service de prise en charge de ces personnes dans la ville de Bossangoa. Selon le gestionnaire du service de distribution de ces médicaments contacté par Radio Ndeke Luka, plusieurs commandes ont été faites depuis le mois de janvier mais sans suite favorable de la part des autorités de Bangui.

Depuis cette rupture, 2 de ces PVVIH sont décédées selon des sources hospitalières de Bossangoa. Les survivants menacent d’entamer une grève de faim et de descendre dans la rue si les médicaments ne sont pas acheminés dans la ville dans les meilleurs délais.

Le centre de traitement des PVVIH de la ville de Bossangoa est géré par l’UCM (Unité de cession des médicaments) et le Centre national de lutte contre le Sida (CNLS). 471 personnes sont menacées par cette rupture de médicament.

 

 

Le programme de vaccination en RCA fléchit

Radio Ndéké Luka Dimanche, 20 Mars 2011 13:05

Les objectifs contenus dans le plan pluri annuel complet du Programme Élargi de Vaccination (PEV) sont en dessous des indicateurs fixés. C'est la conclusion sur laquelle se sont accordés vendredi 19 mars 2011, les experts en santé publique de Centrafrique. Ils l’ont fait à la clôture de leurs travaux sur l’évaluation à mi-parcours sur le PEV à Boali (95 kilomètres nord de Bangui).

Le but des assises selon docteur Rock Ouambita Mabo, Directeur du PEV, a été « de porter un regard critique sur les activités réalisées ou non, pour identifier les forces et faiblesses dans la lutte contre les maladies infanto-juvéniles ».

« Au cours de notre évaluation à mis parcours du février », déclare Dr Ouambita Mabo, « le programme s’est confronté à de sérieux problèmes de mobilisation, ce qui n’a pas favorisé la mise en œuvre de certaines activités prévues ». Le directeur du PEV affirme que « le gouvernement centrafricain, qui se trouve être le premier bailleur dans ce programme, n’a pas honoré ses engagements ».

Il ajoute que « ces insuffisances qui  ont un impact direct sur le programme, se font encore ressenties lors des évaluations des mois suivants ». Toutefois, les experts « les ont corrigées, intégrées et planifiées pour les prochaines phases », indique-t-il.

Le plan a été élaboré pour une période de 5 ans, conformément aux Objectifs du millénaire pour le développement. Les fréquentes maladies dont souffrent les enfants centrafricains sont entre autres le paludisme, les fièvres jaunes ou typhoïde, la diarrhée, la rougeole, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite.

 

 

Centrafrique : Elections législatives : la campagne pour le second tour démarre sur fond de crise

Ai- Rca- Lundi, 21 Mars 2011 09:57 «  Il  est impérativement demandé à tous les commissaires locaux des huit (08) arrondissements de Bangui et ceux des comités sous préfectoraux dont leurs circonscriptions sont admises au second tour  et aux commissaires qui appuient la coordination nationale pour la photocopie et le colisage des listes électorales de cesser toutes activités allant dans le sens des préparatifs  du scrutin législatif du 27 mars prochain ».

 C’est en tout cas la quintessence d’un communiqué de presse rendu public par le collectif des commissaires locaux de la coordination électorale (CEI) et parvenu le  18 mars au desk central de l’agence Ai.

A cause de  six (06) mois d’arriérés d’indemnités impayés, « le collectif ordonne  aux membres des bureaux desdits comités locaux de suspendre tous contacts avec les coordonnateurs affectés dans leurs circonscriptions jusqu’à la satisfaction totale de nos revendications ».

Selon le communiqué de presse, le collectif a invité  tous les concernés à une assemblée générale qui s’est tenu le  19 mars  au Jardin du Cinquantenaire en face du Lycée Boganda de Bangui.

Ai – Douala

 

Centrafrique : Le Premier ministre démissionne

Ai- Rca- Lundi, 21 Mars 2011 09:44  Le Premier ministre Archange Touadera a remis le 18 mars au Président réélu  sa lettre de démission et  celle de son gouvernement au président réélu et investi.

"Suivant les principes républicains. Il est de mon devoir de rendre  la  démission du gouvernement pour permettre justement au président de la république élu et investi , en fonction  des nouvelles missions, en fonction des engagements pris dans sa profession de foi pour reconstituer   une équipe qui pourrait pour les 5 prochaines années l'accompagner dans sa mission, dans la mission que le peuple centrafricain  lui a confiée", a déclaré M Touadera pour qui l'exploit qu'a fait son gouvernement a été rendu possible grâce aux directives claires et précises du chef de l'Etat qui selon lui,  a su mettre à la disposition du gouvernement les moyens de sa politique.

Quant à  son éventuelle reconduction à la tête du prochain gouvernement,  M Archange Touadera a dit tout  confier au président investi.

Le premier ministre Touadera a été nommé en  janvier 2008 et a été reconduit en  janvier 2009.

 

Kabongo, Ai Bangui

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation