Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 10:00

 

 

Francis-Boziz-.jpg

 

 

Voici ce qui ressort en substance de la réunion de vendredi dernier à Sassara à laquelle ont pris part tous les patrons des six organes de renseignement chapeautant les « tontons macoutes » :

 

·         L’ancien ministre Elie Ouéfio, actuellement SG de la Présidence et du KNK, accuse l'opposition d'avoir mis en place une stratégie de création d'incidents à l'aéroport lors de leurs déplacements et leurs retours pour ternir l'image du pays. Ainsi pour lui, Me Tiangaye n'a pas voulu attendre pour récupérer son passeport afin de créer l'incident et que les médias internationaux s'en emparent  pour salir le régime. Il a ajouté que les opposants se relaient à l'étranger pour salir les dirigeants du pays. Il a donc été rappelé que le commissaire de l'aéroport, Marius Sinféi (frère cadet de Moïdamsé-Sinféi, général de police qui n’est autre que le chef de cabinet particulier de Bozizé) doit continuer à bloquer les opposants lors de leurs départs et leurs retours de voyage. Le général Ouandé a renchéri en proposant qu'un couvre-feu "anti-opposants" soit instauré à parti de 20 heures tous les soirs. Francis Bozizé a objecté qu'il doit en parler d'abord avec son père à son retour d'Afrique du Sud.

 

·         André Ringui Le gaillard un ancien membre du MLPC passé au FDPC d’Abdoulaye Miskine et non moins membre de la CEI, est dans le collimateur des bozizistes. Ils le soupçonnent de faire double jeu avec eux en continuant de donner des renseignements au MLPC.

 

·         L’axe Bozizé-Patassé est plus que jamais d’actualité. Preuve : Sylvain Ndoutingaye a rendu visite à Ange Félix Patassé mardi dernier à son domicile pour éviter que celui-ci ne se déplace lui-même à Sassara ce qui pourrait fuir dans la presse. Voilà qui est fait.

 

·         Francis Bozizé dit que son père planifie les élections pour le mois de janvier 2011 au plus tôt, et qu'il ne veut pas entendre parler d'octobre, novembre ou décembre comme certains le murmurent.

 

·         Des consignes ont été données pour approcher Kamach et Blaise Nakombo pour barrer la route à AFP aux législatives à Berbérati car ils ne peuvent pas accepter qu'il vise le poste de PAN. Ce serait une voie détournée pour arriver à la tête du pays en cas de vacance de pouvoir. Les mêmes consignes ont été données pour détruire Mme AFP, ex-Mme Ngaro à Bimbo 2. Ils ont appris le retour à Bangui du fils de Mme Ngaro nommé  Armel Sayo, qui serait parti en France chercher du matériel de renseignement pour Patassé qui prévoit de créer son propre service de renseignements. Les bozizistes prévoient une réunion extraordinaire demain mardi pour discuter de ce cas.

 

·         A partir de ce lundi, deux agents de renseignements et deux policiers en civil seront affectés aux abords des domiciles des principaux opposants pour les surveiller de près. Bozizé a également renforcé le dispositif pour avoir Ndoutingaye à l’oeil. Bozizé a conseillé à son fils de faire l'idiot afin d'être sous-estimé. Mais qu'à la première occasion qu'il frappe mortellement Ndoutingaye.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique