Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 23:11


joseph_kony_lra.jpg

 

le 3 mars 2010 - 2:30pm

Des hommes de la rébellion ougandaise de la LRA ont attaqué le week-end dernier la localité de Yalinga (sud-est de la Centrafrique), a appris l'AFP mercredi de sources concordantes, parmi lesquelles un officier de l'armée selon qui 23 personnes ont été enlevées.

Les assaillants de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) ont investi Yalinga dimanche dans l'après-midi, a expliqué sous couvert d'anonymat l'officier, un des responsables du détachement de l'armée à Bangassou, la principale ville de l'extrême Est du pays, à une centaine de km au sud de Yalinga.

Ils "ont pris en otage 23 personnes, en majorité des hommes", après avoir pillé "les locaux de la gendarmerie, de l'hôpital, la station météorologique", ainsi qu'"un magasin d'une société de safari (...), emportant tout ce qui pouvait leur tomber sous la main", a affirmé l'officier.

L'attaque a été confirmée à l'AFP par un fonctionnaire, cadre de la Santé basé à Bria, chef-lieu de préfecture à l'ouest de Yalinga, qui fait des interventions dans la région.

De retour d'une tournée dimanche soir, sur la route de Yalinga, "j'ai vu plusieurs dizaines d'habitants qui m'ont dit qu'ils fuyaient (cette localité) parce qu'il y a eu une attaque de +Tongo-Tongo+ (surnom local des membres de la LRA)", a déclaré ce fonctionnaire sous couvert d'anonymat.

Les assaillants "s'exprimaient en anglais et en arabe", a-t-il ajouté, indiquant ne pas disposer d'éléments sur le bilan.

Cet assaut est le cinquième attribué à la LRA dans la région début février.

Des hommes armés identifiés comme des rebelles ougandais avaient investi la ville minière de Nzako le 9 février, le village de Kamandaré le 15, le village de Gbangomboro le 17 et la localité de Rafaï le 19. Ces attaques ont été marquées par l'enlèvement de plusieurs dizaines de personnes.

Dirigée par Joseph Kony, la LRA a commencé à être active en 1988 dans le nord de l'Ouganda. Depuis 2005, ses combattants se sont éloignés de leurs bases ougandaises pour s'installer dans l'extrême nord-est de la République démocratique du Congo. Ce pays partage des frontières avec l'Ouganda et la Centrafrique.

Source : AFP

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation