Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 01:14

 

 

 

rebelles centros

Radio Ndéké Luka Dimanche, 15 Janvier 2012 10:26

Encore une attaque de bus transportant des voyageurs. Il s’agit également d’un bus de la SONATU (société nationale des transports urbains). Vendredi 13 janvier 2012, 4 hommes armés de kalachnikovs et d’armes de chasse, ont intercepté en pleine brousse un bus en provenance de Bangassou. L’attaque a eu lieu à 12 kms de Bambari non loin du village de Dimby.

Il n’y a pas de victimes. Mais les malfaiteurs ont dépossédé l’équipage et les passagers d’une forte somme d’argent, évaluée à 12.500.000 frs CFA (environ 19.000 euros) avant de se fondre dans la nature.

Le bus a pu poursuivre le voyage et l’alerte a été donnée lors de l’escale de Bambari. Interrogés par le correspondant de Radio Ndeke Luka dans la ville, ils ont expliqué que l’attaque a été menée par des gens de type « peuhl ». La gendarmerie de la ville a ouvert une enquête.

Cette attaque est le second dont est victime un bus de la SONATU en quelques semaines. 3 personnes ont été tuées début décembre dernier lors de l’attaque non loin du village de Libi à 115 kms de la ville de Bangui sur l’axe Sibut, d’un autre  bus de la SONATU qui rentrait de Kaga-Bandoro après le lancement des activités de cette Société de transport dans ladite ville. Cette attaque avait été attribuée aux éléments de la rébellion tchadienne des Forces Populaires pour le Redressement (FPR), du Général Baba Ladé. Ce dernier, dans une déclaration publiée sur son site web, avait démenti l’implication de ses hommes dans cette attaque.

Il faut rappeler à ce sujet que le président François Bozizé, dans son allocution radiodiffusée du 30 novembre dernier, veille de la fête nationale, avait qualifié Baba Ladé, de « voleur de bétail ».

 

Ecole buissonnière à Boda la faute au diamant

Radio Ndéké Luka Dimanche, 15 Janvier 2012 10:30

Il n’y a presque plus d’élèves dans les classes du Lycée de Boda (préfecture de la Lobaye). La saison sèche est une période de forte prospection à la recherche de diamant ; autant dire une période traite. Et les élèves n’entendent pas être en reste. Ils désertent donc les classes pour tenter leur chance dans cette ruée vers le diamant.

Le phénomène dure depuis plusieurs années. Il concerne, selon le correspondant de Radio Ndeke Luka à Mbayki, la quasi-totalité des élèves de l’établissement. L’un d’entre eux interrogé explique que « c’est la seule voie à la cherté de la vie dans leur localité, c’est pour aider les parents ».

Quant aux responsables de l’établissement, ils assistent impuissants à cette situation. Le proviseur a tout de même demandé à l’association des parents d’élèves, de « mener une sensibilisation des parents pour mettre fin à ce phénomène ».

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation