Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 01:26

 

 

Boz et Monica

 

 

Bozizé investi président de la RCA pour 5 ans

Radio Ndéké Luka Mardi, 15 Mars 2011 14:22

 

François Bozizé a prêté serment ce mardi 15 mars 2011. La cérémonie s’est déroulée au « Stade des 20000 Places » à Bangui en présence de plusieurs Chefs d’Etat et de gouvernements africains. Des ambassadeurs occidentaux et représentants d’organisations internationales accrédités à Bangui ont également assisté à la prestation de serment. Le chef de l’Etat centrafricain, réélu au premier tour suite au scrutin du 23 janvier dernier, entame ainsi un second mandat présidentiel de 5 ans.

A l’invitation du président de la Cour constitutionnelle, main droite levée, Bozizé a déclaré : « je jure devant Dieu et devant la Nation d’observer la Constitution, garantir, sauvegarder l’intégrité de la République, préserver la Paix et l’Unité pour le bien-être de tous ».

En dressant le bilan de son 1er quinquennat, le locataire du Palais de la Renaissance a précisé que « l’accent a été mis sur la réconciliation, le dialogue, la reconstruction des infrastructures, la relance économique à travers l’assainissement de finances publiques, la restructuration de l’armée, la promotion de la jeunesse et de la société toute entière ».

Pour François Bozizé, ces mêmes projets repris et améliorés seront poursuivis « suivant le seul mot d’ordre qui est le Kwa Na Kwa (le travail rien que le travail). Le gouvernement mettra un accent sur les compétences, la bonne volonté, la transparence, dans la gestion de la chose publique, lutter contre la pauvreté pour faire du pays un lieu où il fait bon vivre ».

Le Chef de l’Etat a aussi  insisté sur la priorité que constitue à ses yeux le secteur primaire. Celui-ci a retenue et retiendra encore toute son attention : «  le développement de l’élevage de l’agriculture, la reconstruction des tissus industriels, la promotion de la diplomatie, de la justice, de l’énergie, de l’éducation, la préservation de la liberté de la presse, sans omettre de porter haut le flambeau de la jeunesse et de la femme ».

Pour marquer cet évènement que constitue l’investiture officiel du président de la République, cette journée du mardi 15 mars est déclarée « journée fériée, chômée et non payée » sur l’ensemble du pays par le gouvernement centrafricain. Les festivités se poursuivront à Mbaïki (environ 100 kms de Bangui au sud du pays) par une soirée de gala. Selon le correspondant de Radio Ndeke Luka dans la région, les maisons  sont déjà prises d’assaut par les invités conviés pour la circonstance.

Il faut rappeler que François Bozizé prête serment en pleine campagne électorale pour le second tour des élections législatives. Une campagne marquée pour le moment par une morosité sur l’ensemble du territoire centrafricain. Un second tour qui ne connaitra pas la participation des candidats de l’opposition, regroupés au sein du FARE, Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections.

Cette même opposition exige l’annulation pure et simple du verdict des urnes rendu par la Cour Constitutionnelle. Ce verdict crédite Bozizé de 64,37%. D’ailleurs, seul Jean Jacques Démafouth, candidat battu à l’élection présidentielle, a assisté à la cérémonie de prestation de serment. Les trois autres candidats (Ange Félix Patassé, Martin Ziguélé et Emile Raymond-Gros Nakombo) ont brillé par leur absence.

 

Centrafrique : François Bozizé investi président

BANGUI - AFP / 15 mars 2011 17h37 - François Bozizé, réélu au premier tour de la présidentielle de janvier en Centrafrique, a été investi mardi à Bangui pour un nouveau mandat de cinq ans par le président de la Cour constitutionnelle.

"La Cour constitutionnelle prend acte de votre serment (et) vous installe dans les fonctions de président de la République", a déclaré le président de la Cour, Marcel Malonga, après que M. Bozizé, arrivé au pouvoir par un coup d'Etat en 2003, élu une première fois président en 2005 et réélu le 23 janvier avec 64,37% des voix au premier tour ait prêté serment au complexe sportif Barthélémy Boganda.

Lors de la cérémonie, il a reçu les insignes de la République et des objets guerriers symboliques traditionnels.

"Pour ce deuxième quinquennat, mon voeu le plus absolu est de consolider inlassablement l'oeuvre de reconstruction nationale entreprise depuis le sursaut du 15 mars 2003", date du coup d'Etat durant lequel il avait renversé Ange Félix Patassé, a-t-il déclaré.

"Il s'agira de poursuivre la relance de l'économie nationale, la transparence dans la gestion de la chose publique, de combattre la pauvreté, la corruption, de lutter contre le chômage, de promouvoir et protéger les droits fondamentaux de l'homme, de donner à la RCA (République centrafricaine) l'image d'un pays où il fait mieux vivre", a-t-il poursuivi.

L'opposition qui ne reconnaît ni les résultats de la présidentielle ni ceux des législatives du 23 janvier dont elle boycotte le second tour prévu le 27 mars a critiqué la date d'investiture choisie par M. Bozizé qui, selon elle, "atteste le mépris de François Bozizé pour la démocratie, car c'est la date anniversaire de son coup d'Etat".

(©)

 

Le président Ali Bongo Ondimba en RCA pour l’investiture de François Bozizé

Libreville, 15 mars (GABONEWS) - Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville, la capitale gabonaise à destination de Bangui en République centrafricaine (RCA) où il sera l’un des illustres invités ce mardi à l’investiture du président, François Bozizé réélu lors du scrutin présidentiel du 23 janvier dernier, a –t-on appris de source officielle.

 Le président François Bozizé  qui prête serment ce mardi a été réélu au premier tour  avec plus de 600 000 voix soit 66,08% des suffrages, tandis que l'ex-président Ange-Félix Patassé qu’il avait renversé en 2003, vient en seconde position avec 20,10%. L'ancien Premier ministre Martin Ziguélé est quant à lui sorti 3ème avec 6,46%.

Le Gabon a largement contribué dans le retour de la paix dans ce pays membre de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

A plusieurs reprises, les leaders politiques et rebelles centrafricains se sont retrouvés à Libreville sous l’égide de l’ancien président Omar Bongo Ondimba pour négocier la paix dans leur pays.

Bangui la coquette a donc fait sa toilette pour accueillir les invités de marque du Président nouvellement réélu.

La République de Centrafrique qui sort peu à peu d’une longue période de troubles nés des différentes mutineries qui ont jalonné son existence sur le plan politique entend désormais œuvrer, avec le concours de tous ses fils, à la consolidation d’une paix, si durement acquise avec l’implication et le soutien de Libreville.

 

S.M. Le Roi du Maroc représenté par le ministre d'Etat aux cérémonies d'investiture

 

Le Président centrafricain reçoit Mohand Laenser

 

15.03.2011 | 17h55

Le Président François Bozizé a reçu, mardi à Bangui, le ministre d'Etat Mohand Laenser, qui a représenté S.M. le Roi Mohammed VI à la cérémonie d'investiture du Chef d'Etat centrafricain à la magistrature suprême de son pays. Dans une déclaration à la MAP, M. Laenser a affirmé avoir transmis les félicitations du Souverain à M. Bozizé en cette occasion.

Il a ajouté que le Président centrafricain l'a chargé de transmettre ses salutations à S.M. le Roi et exprimé sa détermination à renforcer la coopération bilatérale. La cérémonie d'investiture s'est déroulée, mardi, en présence de nombreux chefs d'Etat africains, dont les présidents du Tchad, de Guinée équatoriale et du Gabon.

 

Pape Diop a représenté Me Wade à l’investiture de Bozizé

15/03/2011 13:02 GMT

Dakar, 15 mars (APS) - Le président du Sénat Pape Diop a représenté, mardi à Bangui, le chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade à la cérémonie d’investiture du président centrafricain François Bozizé élu pour un nouveau mandant à la tête de son pays.

Pape Diop a quitté lundi à 11 heures par vol spécial à destination de Bangui, rapportent les services du Sénat dans un communiqué transmis à l’APS.

Le président centrafricain sortant, François Bozizé, a remporté avec 64,6 % des voix la présidentielle organisée le 8 mai dernier dans son pays. Il devance l’ancien Premier ministre Martin Ziguélé.

BK

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique