Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 01:46

 

 

 

Mahamadou-Issoufou-CONFIRME-COUP-DETAT-NIGER-3-AOUT-2011.jpg

 

 

(MISNA) 3Août, 2011 - 15:39 - Dans le pays du Sahel, en ce 3 août, on fête le 51° anniversaire d’indépendance de la France par des célébrations rituelles comme entre autres, la plantation de 2000 arbres à Niamey et d’autres initiatives locales à l’occasion de ce jour déclaré férié. 

Cependant le climat de fête semble un peu altéré par les révélations faites hier soir par le président Mahamadou Issoufou, qui dans un discours à la nation est sorti du silence en confirmant avoir été victime d’une tentative de coup d’état, dans la nuit du 12 au 13 juillet. La semaine dernière, certaines sources des forces de sécurité avaient signalé l’arrestation de plusieurs militaires, dont un lieutenant pour « tentative de coup d’état » et « tentative d’homicide du président Issoufou », opposant historique, élu le 12 mars lors d’un vote organisé par l’administration militaire au pouvoir précédemment. Depuis, aucune confirmation officielle au sujet de cet épisode n’avait été diffusé, ni par le gouvernement, ni par la présidence.

À 100 jours de son arrivée au pouvoir, après un vote démocratique qui a donné un espoir de démocratie au peuple et au continent entier, Issoufou a souligné le lien entre « ceux qui ont cherché à nuire à la sécurité de l’État et « l’action que le gouvernement met en œuvre pour mettre fin à la corruption et à l’appropriation de fonds publics ». Lors de son intervention, le président, tout juste rentré d’une visite officielle aux Etats-Unis, a parlé de manière rassurante “dix responsables ont déjà été arrêtés, il reste un seul fugitif, l’enquête se poursuit afin d’identifier les responsables et la loi sera appliquée avec rigueur”, déclare celui-ci en direct de la radio et de la télévision. Il promet également que la lutte contre la corruption et le népotisme, qui a caractérisé le pouvoir au Niger pendant des années, continuera grâce la Haute autorité de lutte contre la corruption créée dans ce but par ses soins.

Outre les craintes par rapport à la sécurité et à la stabilité politique du pays suscitées par une telle nouvelle, les nigériens doivent aussi subir les fréquents « black-outs » (coupures de courants), dont les populations du Tanout se plaignent particulièrement, mais ils doivent aussi supporter une nette hausse des prix de la nourriture en ce début de mois sacré du Ramadan.

© 2011 MISNA - Missionary International Service News Agency Srl - All Right Reserved.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE