Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 01:56

 

 

Tiangaye CRPS campagne

 

Me Nicolas Tiangaye Président du CRPS avec  une lampe tempête à la main

 

 

Caravane Tiangaye CRPS

 

Caravane CRPS

 

caravane campagne Tiangaye et le CRPS

 

Quelques vues de la caravane du CRPS de  Nicolas Tiangaye dans le 4ème arrondt

 

 

Le vendredi 15 janvier 2011, Me Nicolas Tiangaye candidat aux élections législatives dans la circonscription du 4ème arrondissement de la capitale, a lancé sa campagne sous forme de caravane populaire, avec une foule de partisans de son parti le CRPS depuis le poste de transformation de l’ENERCA de Gobongo pour ensuite sillonner les artères du 4ème arrondissement.

Le cortège a couvert le 4ème arrondissement en partant de la résidence de Tiangaye. Il a suivi l'avenue des Martyrs jusqu'au croisement du 8ème puis a quitté cette avenue pour remonter l'avenue Mbaïkoua jusque devant de ENERCA de Nguinda puis a remonté jusqu'à l'église Baptiste de Gobongo puis est revenu vers le marché de Fouh et a continué sur l'avenue jusque devant hôpital de l'amitié pour remonter a Boy-Rabé par Dedengué 3. Au marché de Boy-Rabé, le cortège a progressé jusque devant la résidence du Député sortant Edouard Patrice Ngaissona avant de revenir au marché Boy-Rabé et descendre sur le Lycée Boganda. Le candidat Tiangaye qui était debout dans une voiture au toit ouvrant, tenait à la main une lampe tempête, symbole emblématique du parti CRPS.

Ayant appris que Nicolas Tiangaye avait sillonné le quartier du 4ème arrondissement et tenait un meeting au marché de Boy-Rabe, son adversaire qui croisera le fer avec lui dans cette circonscription à savoir François Bozizé en personne et son suppléant l’ex-Premier Ministre Elie Doté avaient cru devoir se précipiter à Boy-Rabe pour y tenir aussi un meeting juste à côté du lieu où s’exprimait Nicolas Tiangaye.

C’est cette démonstration de force de Nicolas Tiangaye dans le quatrième arrondissement que redoutait terriblement Bozizé et qui l’a amené à refuser arbitrairement le principe qu’il y ait deux circonscriptions dans cet arrondissement comme le demandait le Conseil d’Etat. En décidant d’être lui-même candidat aux législatives dans le quatrième arrondissement, Bozizé a voulu faire de la candidature de Me Tiangaye dans cette circonscription une affaire personnelle.

Lors des élections de 2005, la victoire de Me Nicolas Tiangaye, il l’avait effectivement emporté sur le candidat du KNK Patrice Edouard Ngaissona, avait été volée par les « libérateurs » et Bozizé a toujours considéré que Tiangaye en était aigri. Pour Bozizé, il faut donc coûte que coûte barrer la route de l’Assemblée nationale à celui-ci pour l’empêcher de prendre une revanche sur le KNK en redevenant le futur président de ladite Assemblée nationale. Tingaye ayant déjà été le président du Conseil National de Transition (CNT), structure parlementaire de transition mise en place au lendemain du putsch du 15 mars 2003..  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique