Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 21:29


Niger.jpg

 

APA-Niamey18-02-2010 (Niger) Un coup d’Etat militaire en cours à Niamey, depuis jeudi à la mi-journée, est en train de réussir avec l’occupation de la Maison de la radio nationale, par une escouade de militaires dirigée par un officier militaire ressortissant du sud-ouest, a appris APA de sources concordantes.

Plusieurs témoins contactés par APA ont annoncé l’arrestation du Président Mamadou Tandja, flanqué de son aide de camp et de membres du gouvernement exfiltrés manu militari du Palais présidentiel.

Le Président Tandja et son aide de camp sont détenus dans un camp militaire à la périphérie ouest de Niamey, précise-t-on de sources concordantes, alors que les ministres sont gardés par les putschistes dans les locaux du Conseil supérieur de la Communication qui jouxte le Palais présidentiel.

Les tirs, qui ont provoqué des déflagrations dans les environs du camp présidentiel, se sont calmés.

Une musique militaire est continuellement diffusée sur les ondes de la « Voix du Sahel », la radio nationale, dont les parages sont fortement gardés par des éléments armés à bord de véhicules militaires.

Jeudi, soir, aucune information précise n’a encore filtré de cette tentative de coup d’Etat, débutée par des coups de feu nourris à l’arme lourde aux abords du Palais présidentiel, alors que le Président Tandja s’apprêtait à diriger un conseil des ministres extraordinaires.

Cette réunion gouvernementale se tenait au lendemain du maintien par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) des sanctions infligées au Niger, suite à la modification constitutionnelle opérée par le dirigeant nigérien pour se maintenir au pouvoir, au terme de son mandat légal.

Même si les informations sont encore confuses sur les meneurs de ce putsch, le troisième depuis le déclenchement du processus démocratique en 1991, des sources médicales ont confirmé à APA, que des « blessés par balles » ont été transférés dans des centres sanitaires de Niamey.

Trois soldats auraient été tués lors des assauts, qui ont commencé ce jeudi à la mi-journée, aux abords du Palais présidentiel, souligne-t-on.

Le Chef de l’Etat nigérien Mamadou Tandja aurait été déposé au cours de ce coup d’Etat militaire dont on ignore encore les instigateurs, selon plusieurs témoignages recueillis à Niamey.

Ce coup d’Etat interviendrait alors que la tension politique au Niger a provoqué sa suspension, en octobre dernier, des instances de la CEDEAO, qui a également constaté la « fin légale » du mandat du Président Tandja, lequel l’avait vivement critiquée.

Le médiateur de la CEDEAO, l’ancien Président nigérian, Abdul Salami Abubakar, n’a pas réussi à trouver un consensus pour une sortie de crise politique au Niger, où gouvernement et opposition sont divisés depuis l’adoption, en août 2009, d’une Constitution prolongeant le mandat du Président Tandja.

Le dialogue inclusif, qui a été relancé le 4 février à Niamey, s’est achevé le 12 février dernier sans qu’un accord soit trouvé entre les deux parties, le gouvernement ayant récusé les propositions soumises mercredi par le médiateur de l’organisme régional.

Ces propositions se résument à la mise en place d’une transition dont la durée sera déterminée par le dialogue. Pareillement, le médiateur Abdul Salami a proposé que des institutions comme la Cour Constitutionnelle, la Commission électorale et le Conseil supérieur de la communication soient dotés de nouveaux textes pendant la période de transition.

Un Premier ministre, technocrate, était pressenti pour conduire une équipe qui constituerait le gouvernement d’union nationale.

A défaut d’avoir trouvé le consensus, le médiateur Abdul Salami, a présenté mardi un rapport au Sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE