Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 16:37

 

 

 

F Gouandjika

 

Radio Ndéké Luka Jeudi, 01 Septembre 2011 13:14

Le ministre Fidèle Ngouandjika dément les informations selon lesquelles, il a été auditionné sur sa gestion à la tête du département des Télécommunications, entre 2005 et 2008. Il a déclaré qu’il s’était présenté au parquet en qualité de témoin dans une autre affaire.

Fidèle Ngouandjika, actuel ministre de l’agriculture et de l’élevage, dément  l’information dans une interview accordée à Radio Ndeke Luka, le 31 août 2011. Un audit sur la gestion des Télécommunications  des périodes pré-citées est commandé par l’actuel ministre d’Etat, chargé des Télécommunications Abdou Karim Méckassoua.

Pour le ministre Ngouandjika, il a été recommandé par le chef de l’Etat de comparaitre  en qualité de témoin dans  une affaire, qui n’a rien à voir avec  l’audit des Télécommunications. « Cela fait à peine une semaine que le chef de l’Etat a levé mon immunité, afin de me permettre de comparaître devant la justice de mon pays. Cette affaire qui reste strictement confidentielle n’a rien à voir avec l’audit des postes et télécommunications. Je suis toujours ministre et membre du gouvernement et j’attends les résultats de cette audition ».

Fidèle Ngouandjika, a d’ailleurs confirmé qu’il n’est plus porte-parole du gouvernement mais « le président de la République et le 1er ministre m’ont  félicité pour tout ce que j’avais fait pendant tout le moment où j’avais assuré ce rôle ».  Pour l’instant, le nouveau  porte -parole du gouvernement centrafricain n’est pas encore nommé.

« Les résultats de l’audit sont bien positifs », selon le ministre. Dans le cadre de cet audit, le prédécesseur du nouveau chef du département, Thierry Savonarole Maleyombo a été arrêté et gardé à vue dans les locaux de Service des Recherches et d’Investigation (SRI) à Bangui.

Le prédécesseur de Thierry Savonarole Maleyombo, l’actuel ministre du Développement Rural, Fidèle Gouandjika aurait perçu quant à lui, sept (7) milliards de la société ORANGE-Centrafrique, dans l’affaire « Gateway » Telsoft  qui avait donné de l’insomnie aux directeurs généraux des sociétés de téléphonie mobile et satellitaire installées en Centrafrique.

 

NDLR : Contrairement aux allégations du guignol Fidèle NGOUANDJIKA, en fait le décret signé de Bozizé l'autorisant à comparaitre est bien un lâchage. Les procès-verbaux de synthèse du dossier Télécommunications transmis à Bozizé depuis 48 h par la Section Recherche et Investigation de la gendarmerie et le Parquet pour décisions sont compromettants pour lui et Thierry MALEYOMBO.

Depuis cet après-midi du jeudi 1 er septembre, un autre ancien ministre à savoir Désiré KOLINGBA a également été longuement entendu au sujet de la disparition de 20 millions de F CFA  dans l’affaire REGICA. L’ancien ministre délégué Abdallah KADRE ainsi que Simplice ZINGAS le principal protagoniste, ont aussi déjà été entendus par la SRI il y a une quinzaine jours, de même que le DG de REGICA Cyriaque DUSSEY.

 

 

TELSOFT-1.JPGTELSOFT-2.JPG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique