Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 23:57

 

 

Umaru-Yar-Adua-Nigeria.jpg

 

 

ABUJA (AFP) - jeudi 06 mai 2010 - 0h51 - Le président nigérian Umaru Yar'Adua est décédé mercredi à Abuja après avoir disparu depuis plusieurs mois de la scène politique pour des problèmes cardiaques, a-t-on appris de source présidentielle.

"Il est vrai que le président est décédé", a indiqué une source présidentielle, confirmant une information mise en ligne par le quotidien local This Day.

Ancien Gouverneur de l’Etat musulman de KATSINA dans la partie nord du Nigéria, Umaru Yar’Adua fut élu Président le 21 Avril 2007. Malade depuis des mois, le président Umaru Yar'Adua, 58 ans, n’a exercé ses fonctions que pendant une période très brève car souffrant des problèmes cardiaques. Il avait été hospitalisé en novembre dernier en Arabie saoudite durant des semaines avant de revenir en février incognito dans le pays, pratiquement au moment où le Parlement avait donné les pouvoirs intérimaires, le 9 février, à son vice-président Goodluck Jonathan.

 

Son état de santé était resté tellement secret que M. Jonathan avait reconnu publiquement n'avoir même pas été autorisé par son épouse Turai Yar'Adua à lui rendre visite.

Des chefs religieux chrétiens et musulmans avaient pu aller le voir cependant début avril, mais n'avaient rien indiqué sur son état de santé.

Issu du Nord, Umaru Yar'Adua avait été élu en 2008, succédant à Olusegun Obasanjo qui l'avait désigné comme son successeur au sein du Parti démocratique du Peuple (PDP).

 

NDLR : Les conditions dans lesquelles vient de disparaître le président Umaru Yar'Adua, (paix à son âme)   posent le problème de l'état de santé réel de tous ceux qui aspirent à occuper le fauteuil présidentiel dans leur pays et qui ne doivent pas tricher sur leur état de santé. S'agissant du Nigeria, le choix de son successeur opéré par l'ancien président Olusegun Obasanjo n'était manifestement pas le meilleur choix, c'est le moins que l'on puisse dire. Les conséquences de ce choix ont failli plonger ce géant de l'Afrique dans une situation fâcheuse et délicate.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nécrologie