Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 03:21

gl André Kolingba

 

Paris, 22 fév. 2010 (C.A.P) - Décédé depuis le 7 février dernier, la dépouille de l’ex président André Kolingba se trouve toujours à la morgue de l’Hôpital des armées du Val de Grâce de Paris. Théoriquement la mise en bière et la levée du corps est prévue pour le mardi 23 février à 9 h 30 mais des incertitudes demeurent sur la date du rapatriement vers Bangui de la dépouille du vieux général et le calendrier de ses funérailles. Un élément nouveau et pas des moindres vient parasiter les données.

C’est le déplacement que doit impérativement effectuer du 25 au 27 février prochain au Koweit, dit-on dans son entourage, le président Bozizé qui tient absolument par ailleurs à rendre hommage à son « frère d’arme » qu’il traitait pourtant de « serpent venimeux » il n’y a pas si longtemps, avant qu’il ne soit porté en terre et décréter quelques jours de deuil national en sa mémoire.

Mme Mireille Kolingba qui, soit dit en passant, a donné onze enfants à André Kolingba dit avoir beaucoup souffert avec son défunt mari et tient fermement à ce que le corps de son conjoint quitte Paris à bord du prochain vol régulier d’Air France mercredi prochain 24 février pour Bangui où elle entend faire procéder à l’inhumation dès le week-end prochain. D’où les tiraillements avec les officiels centrafricains car la volonté et le programme de la veuve du général ne tient pas compte des contraintes présidentielles de Bozizé.

Sur ces entrefaites, le fils aîné du président Kolingba, Désiré de son prénom, ci-devant ministre chargé du secrétariat général du gouvernement, est attendu à Paris ce lundi 22 février où il tient lui aussi à assister le lendemain à la mise en bière de la dépouille de son géniteur. Les officiels de Bangui compte donc sur lui et espèrent qu’il réussira à faire entendre raison à sa belle mère afin qu’elle tienne absolument compte de l’agenda de Bozizé.    


Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nécrologie