Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 00:13

 

 

 

Catherine Bokassa

 

Après la parution sur C.A.P il y a quelques jours dans la rubrique « Lu pour vous » d’un article intitulé « L’empereur Bokassa, sa femme, VGE : trois possibilités » qui n'émanait pas de la rédaction de C.A.P mais dans lequel il était abondamment question de  Mme Catherine Bokassa, celle-ci s’est adressée à la rédaction de C.A.P pour protester et démentir formellement certaines allégations qui mettent en cause la mère d’enfants qu’elle est et récuser certaines accusations purement fantaisistes insinuées contre elle et qui portent gravement atteinte à son honneur. Tout cela relève à ses yeux, du dénigrement gratuit alors qu’elle dit ne pas faire de politique et vivre tranquillement dans son pays à l’heure actuelle.

S’agissant en effet de cet article, on peut en effet douter de la maîtrise du sujet par l’auteur et se poser la question de la véracité de ces allégations dans la mesure où il prétend que Bokassa aurait été « terrassé par une congestion cérébrale, il meurt dans la misère à Abidjan en 1996 » ce qui est totalement faux. Bokassa s’était éteint à Bangui.

Ressasser indéfiniment les histoires sur Bokassa au moment où la RCA est aujourd’hui en butte à la mauvaise gouvernance de son ancien aide de camp François Bozizé, ne peut nullement faire avancer le schmilblick des Centrafricains confrontés actuellement à des problèmes cruciaux qui ont pour noms pauvreté, misère, famine, insécurité chronique, maladie, manque d’eau potable, de routes carrossables, de ponts en bon état et d’électricité.

Mme Catherine Bokassa souhaite vivement qu’on la laisse vivre en paix.

La Rédaction de C.A.P

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers