Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 00:47

 

 

Sahel.jpg

 

ALGER Jeudi 6 octobre 2011 | 02:54 (Xinhua) - Des experts militaires ont mis en garde contre les retombées de la crise libyenne sur la région du Sahel africain, après la chute du régime de Mouammar Kadhafi et la détérioration de la situation sécuritaire dans ce pays nord- africain.

Selon l'agence de presse algérienne APS, lors d'une conférence animée mercredi par le Centre de recherches stratégiques et sécuritaires, consacrée à "La crise libyenne et ses retombées sur la sécurité dans la région du Sahel africain", les participants ont souligné que les signes avant-coureurs des implications de cette crise commencent à poindre à l'horizon, à travers la prolifération d'armes et l'instabilité qui règne dans ce pays.

"En dépit de toutes ses lacunes, le régime de Kadhafi constituait un facteur de stabilité et d'équilibre dans la région", a estimé Benameur Benjana, ancien colonel en retraite, avant d'ajouter que "la chute du régime de Kadhafi de cette manière aura certainement de graves répercussions sur toute la région".

Après avoir rappelé "le rôle primordial" joué par l'OTAN dans la chute du régime de Kadhafi, l'ancien militaire a indiqué qu'"il est très difficile à l'heure actuelle de reconstruire un nouvel Etat en Libye en raison, a-t-il dit, d'un conflit d'intérêts entre plusieurs courants idéologiques et des convoitises des grandes puissances qui veulent se partager les richesses pétrolières de ce pays".

Il a également exprimé sa crainte d'un redéploiement du courant "djihadiste" qui jouit désormais d'une "grande influence" dans la Libye post-Kadhafi et qui risquerait, selon lui, "de servir d'appui aux groupes terroristes armés activant dans la région du Sahel".

M. Benjana a relevé le problème de la prolifération d'armes, surtout les armes lourdes, tels les missiles antiaériens et le risque de leur utilisation par des groupes terroristes, précisant que les nouvelles autorités en Libye "sont incapables de maîtriser la situation ou de donner des chiffres sur l'endroit ou sont cachés ces armes".

L'expert militaire Nouredine Amrani a souligné le "caractère géostratégique de la région du Sahel africain qui fait l'objet de convoitises des grandes puissances".

Selon lui, la région du Sahel "est sur le point de plonger dans l'instabilité et l'insécurité, en raison de la dégradation de la situation en Libye et du chaos qui y sévit, après que les factions armées qui avaient dirigé le mouvement de rébellion se soient accaparés du pouvoir à Tripoli".

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE