Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 03:09

 

 

 

Yambete.jpg

 

 

 

Bangui, 27 Déc. (ACAP) - M. Mike Stève Yambété s’est farouchement opposé aux rumeurs tendant à démontrer que le Président François Bozizé serait sur le point de modifier la Constitution afin de prolonger son mandat au pouvoir lors d’un entretien, jeudi 27 décembre 2012 à Bangui.

 

M. Mike Stève Yambété a saisi cette opportunité pour à la fois réfuter les rumeurs de la modification de la Constitution du 24 décembre 2004 et faire la lumière sur les activités caritatives qu’il mène. 


« Le Président de la République n’a pas l’intention de modifier la Constitution et je parle en connaissance de cause. A moins que le peuple le lui demande, puisque c’est le peuple qui l’a élu à la magistrature de l’Etat », a lancé M. Mike Stève Yambété.

   
M. Mike Stève Yambété accuse « les nostalgiques qui ont peur des succès que mène le président Bozizé sur le plan politique. Et ce sont eux qui ont fomenté cette mauvaise campagne ». 
  
A plusieurs reprises, M. Mike Stève Yambété s’est interrogé sur les réalisations « des nostalgiques » qui étaient au pouvoir hier, contrairement au Président François Bozizé. C’est là qu’il s’est appesanti sur les salaires payés à terme échu, l’acceptation et l’organisation de plusieurs dialogues politiques en République Centrafricaine, le paiement des dettes des cotonculteurs et caféiculteurs par le gouvernement, la promotion de la liberté d’expression, etc. 
  
Abordant la question des activités caritatives, M. Mike Stève Yambété les a inscrits dans son éducation et ses croyances religieuses. Raison pour laquelle, il pose des actes de bienfaisance en direction des notables, des jeunes de son arrondissement d’abord et ceux des autres arrondissements par la suite, pour ne pas entretenir la discrimination. 


M. Mike Stève Yambété a déclaré qu’il œuvre en faveur des enfants de la rue, des jeunes déscolarisés, des groupes d’orchestre et des fédérations sportives et culturelles. Tout dernièrement, il s’était impliqué dans l’inauguration d’un Centre culturel à Sibut, dans la Préfecture de la Kémo, construit par l’artiste Malépopo et une activité théâtrale à Mbaïki dans la Préfecture de la Lobaye organisé par la Fédération Centrafricaine de Théâtre.

   
Sur le plan sportif, M. Mike Stève Yambété vient d’organiser à Bangui la finale de la coupe de l’Unité qui a été remportée par l’équipe du 5ème Arrondissement face à celle du 6ème Arrondissement sur le score de 1 à 0. 

  
M. Mike Stève Yambété s’est élevé contre les militaires qui manquent de respect pour la population civile. Il a martelé que le Ministre délégué en charge de l’armée est sur le dossier, pour mettre définitivement de l’ordre dans les rangs. 

  
Rappelons qu’en amont de cet entretien, M. Mike Stève Yambété avait débattu des mêmes sujets au cours d’une conférence de presse à Oubangui Hôtel le 20 décembre dernier. 

 

NDLR : Ce monsieur est un de ceux qui payent les jeunes pour caillasser les ambassades de France, des USA et du Tchad. Il fait partie avec Levy Yakité, Gondha-Batty, Koffio et Riva du dernier de « fidèles »à qui Bozizé remet beaucoup d’argent via Kévin Bozizé pour soudoyer les jeunes.     

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers