Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 23:31

 

 

logo MLPC

MOUVEMENT DE LIBERATION DU PEUPLE CENTRAFRICAIN

Membre de l’Internationale Socialiste

 

 

MESSAGE au 3ème  Congrès du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC)

  

*******************

 

Bangui, Mercredi 03 Novembre 2010

 

Monsieur le Président du Bureau Politique Transitoire du Rassemblement Démocratique Centrafricain ;

Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique Transitoire du Rassemblement Démocratique Centrafricain ;

Chers sœurs et frères responsables des différents organes du Rassemblement Démocratique Centrafricain

 Distingués invités,

Mesdames et messieurs ;

Les mots me manquent pour vous décrire la grande émotion qui est la mienne de me retrouver en ce jour devant vous, Sœurs et Frères de notre grand parti national, le Rassemblement Démocratique Centrafricain, et de vous apporter les salutations, ainsi que les vœux de succès de votre 3ème congrès, de la part de vos sœurs et frères de mon Parti, le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), qui lutte à vos côtés depuis 2004 au sein de l’Union des Forces Vives de la Nation (UFVN) et depuis le début de cette année dans le Collectif des Forces du Changement (CFC).

  « Quelle que soit la longueur de la nuit, le jour se lève toujours » s’était exclamé feu Sylvanius Olympio, le premier Président du Togo, pour annoncer à ses compatriotes l’accession de leur pays à l’indépendance, après mille et une difficultés dressées  sur leur chemin par la puissance coloniale.

  Paraphrasant donc ce grand lutteur,  je voudrais dire avec force à mes sœurs et frères du RDC : «  la convocation et la tenue effective de votre 3ème congrès est comme la lumière du jour, puissante sous nos tropiques tôt le matin, qui chasse les sorciers, les prédateurs et autres oiseaux de proie qui depuis un certain temps, rôdent autour du RDC comme des hyènes autour d’une charogne ».

Non, sœurs et frères, s’il y a effectivement des hyènes dans ce vaste pays, le RDC n’est pas une charogne, et vous le prouvez chaque jour par votre combativité dans cette bataille de David contre Goliath. Vous savez comme moi qu’à l’issue de cette bataille, c’est le petit David qui, avec l’aide du Tout-Puissant, terrassa Goliath, le chef des Philistins. Que ceux qui ont des oreilles pour entendre, surtout s’ils sont des pasteurs autoproclamés, l’entendent.

 

Monsieur le Président du Bureau Politique Transitoire du Rassemblement Démocratique Centrafricain ;

Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique Transitoire du Rassemblement Démocratique Centrafricain ;

Chers sœurs et frères responsables des différents organes du Rassemblement Démocratique Centrafricain

 Distingués invités,

Mesdames et messieurs ;

     

Comme Sadate à la Knesset à Jérusalem, je viens aujourd’hui devant vous, avec un rameau de palmier à la main, pour vous proposer le pardon et la paix, au nom de mon parti le MLPC, dans l’intérêt bien compris de  notre pays.

Pardon pour le passé dont je ne suis pas coupable mais responsable en tant que militant du MLPC.

Pardon pour ce passé tumultueux que nous devons tous œuvrer à ne pas reproduire.

Il nous faut nous réconcilier véritablement et nous surpasser, afin qu’ensemble, RDC et MLPC, à partir de nos expériences respectives de partis politiques ayant exercé le pouvoir suprême de l’Etat dans ce pays, nous puissions offrir à notre peuple, non plus des larmes et des souffrances, mais le bien-être dans la paix.

 Il ya plus de deux mille ans, le poète grec Virgile dans son célèbre ouvrage intitulé «  La guerre de Troie » disait en latin à propos des grecs qui multipliaient les stratégies pour pénétrer la ville fortifiée de Troie « Timeo danaos et dona ferentes » ce qui se traduit en français par « je crains les grecs surtout lorsqu’ils m’apportent un cadeau ». Et effectivement, lorsque les troyens ont accepté dans leur ville l’énorme cheval de bois offert en guise de cadeau par les grecs, ils se rendirent compte une fois l’avoir introduit dans leur ville, qu’il était rempli de soldats grecs qui ont ensuite conquis la ville.

Méfions-nous donc de ces amis qui nous veulent tellement du bien qu’ils font recours au désordre, à la division et à la trahison pour déstabiliser nos partis à la veille d’échéances électorales qui les inquiètent.

Ces manœuvres grossières doivent être combattues sans complaisance pour que le RDC puisse reprendre pleinement sa place sur l’échiquier politique national.

Mon Parti, Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), avec sa direction renouvelée au sortir de notre Congrès de Juin 2007 dont j’ai la charge, sera toujours à vos côtés, afin que le changement que nous souhaitions tous, devienne une réalité pour le bonheur et le mieux- être du peuple centrafricain tout entier.

 

Monsieur le Président,

Sœurs et Frères du RDC,

Nos militantes et militants veulent que nous gagnions les élections de 2011. Pour gagner, il faut être uni. Et pour être unis, il suffit de le vouloir.

Je vous confirme que le MLPC est résolument engagé à vos côtés en vue de  poursuivre le combat politique pour le changement que nous avions engagé ensemble  depuis  2004 au sein de l’UFVN.

Certes, beaucoup reste à faire. Cependant, il ne dépend que de notre intelligence politique, que nous puissions ensemble dans le cadre de la dynamique unitaire remporter avec brio les élections législatives et présidentielles de 2011. Cela est possible, notre peuple et nos militants nous le demandent, alors faisons-le !

Le Bureau Politique  Transitoire a dit avec courage et justesse que le RDC n’est pas à vendre ni à marchander. Vous avez raison et mille fois raison. C’est pourquoi, le MLPC sera à côté des militants du RDC qui luttent pour préserver un RDC fort, uni et indépendant, face aux ennemis de la démocratie, qui tentent désespérément de liquider le parti du Président André Kolingba.

Grâce à la vigilance du Bureau Politique Transitoire et des militants véritablement engagés, le RDC  continue de vivre et d’animer la vie politique nationale. Nous vous y encourageons !

Soutien ! Soutien ! Soutien !

Pleins succès à vos travaux !

Je vous remercie.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique