Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 02:33

 

 

 

 

 

 Nguerekata.JPG 

Professeur Gaston Mandata N’Guérékata                    Baltimore, le 30 mai 2012
États Unis
d’Amérique

 

A Son Excellence,
Monseigneur Dieudonné Nzapalainga
Archevêque de Bangui

archeveque-Dieudonne-Nzapalainga.jpg

 

Objet : Message de félicitations.

 

Monseigneur,

 

Sa Sainteté le pape Benoit XVI vient de vous choisir pour conduire les Chrétiens de Bangui au cours des prochaines années.

A cet effet, je vous adresse mes félicitations les plus chaleureuses, et à travers moi, celles de tous ceux qui œuvrent à mes côtés pour l’avènement d’un véritable changement dans notre pays.

Votre nomination récompense un engagement inlassable au service du peuple de Dieu. Elle couronne également une période exceptionnelle, dont le souffle et l’élévation ont prouvé au monde entier la vitalité de l’Église Centrafricaine, malgré la tourmente et le doute.

Je sais toute la part que vous avez prise, fidèle aux valeurs du Christ chaste, pauvre et obéissant qui font depuis toujours l’identité même de l’Église, dans cet heureux dénouement. Désormais, au cœur de l’Église du Centrafrique, la réconciliation, l’amour et la fraternité entre les Chrétiens sont une réalité,  une réussite historique qui aura valeur d’exemple pour l’ensemble de la société Centrafricaine. 

Ce message de Sa Sainteté Benoit XVI résonne bien au-delà de nos frontières. Au moment où nous devons faire face tous ensemble à d’immenses défis, votre désignation soulève chez nous et au-delà, un immense espoir. Celui d’une République Centrafricaine ouverte, solidaire et forte qui montrera à nouveau la voie en Afrique Centrale. Un pays dans lequel il fera bon vivre, où des millions d’enfants, de femmes et d’hommes refuseront de mourir d’ignorance,  de faim et de soif, parce que la parole du Christ ne sera plus jamais trahie.  

Tout en vous formulant mes vœux de réussite pour cette exaltante mission,  je vous prie d’agréer, Excellence Monseigneur NZapalainga, l’expression de ma très haute considération.

 

Professeur Gaston Mandata N’Guérékata

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers