Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 00:05

 

 

Tiangaye

 

 

La Convention Républicaine pour le Progrès Social (CRPS) exprime ses vives préoccupations sur la fiabilité du fichier électoral, élément essentiel d’une élection crédible.

Le Président de la CEI, une fois de plus, a pris la grave décision d’autoriser des personnes non inscrites sur les listes électorales à participer au scrutin sur simple présentation de la carte d’identité ou d’un acte de naissance, en violation flagrante du code électoral.

Actuellement, il participe activement avec le soutien du pasteur Sylvain Féréma de l’Eglise Cité de la foi à la fourniture des cartes d’identité aux enfants de la rue, dont des mineurs, afin que ces derniers non-inscrits, puissent voter le 23 janvier 2011.

La généralisation de cette pratique entraînera inéluctablement des fraudes massives alors que d’autres problèmes ne sont pas encore résolus (affichage des listes provisoires en vue d’y apporter les correctifs nécessaires, utilisation des récépissés en lieu et place des cartes d’électeurs, contentieux des candidatures non encore vidé par les juridictions, choix arbitraire et partisan des Présidents des bureaux de vote, insécurité dans certaines provinces etc…)

La Convention Républicaine pour le Progrès Social attire l’attention de l’opinion nationale et des partenaires extérieurs que des consignes ont été données à certains Présidents de bureaux de vote de s’abstenir de signer les procès-verbaux des opérations de dépouillement dans la perspective d’obtenir l’annulation des résultats si ceux-ci sont favorables à tel ou tel candidat.

Cette consigne concerne particulièrement la circonscription du 4ème arrondissement de la ville de Bangui qui, malheureusement, a déjà connu la fâcheuse expérience en 2005.

Fort de ce qui précède, la Convention Républicaine pour le Progrès Social :

-          Exige l’affichage des listes électorales provisoires en vue des corrections nécessaires conformément à l’accord portant adoption du chronogramme révisé relatif au processus électoral de 2010 ;

 

-          Dénonce la décision unilatérale du Président de la CEI de faire voter massivement des non-inscrits;

 

-          Dénonce la manipulation de certains Présidents de bureaux de vote dans le 4ème arrondissement de Bangui, lesquels s’exposent à des poursuites judiciaires.

Bangui, le 18 janvier 2011

Convention Républicaine

pour le Progrès Social

(CRPS)

Le Président

Me Nicolas Tiangaye

 

 

NDLR : Jamais élections n'ont été aussi mal préparées en Centrafrique que celles du 23 janvier 2011. Les mensonges et fuites en avant du nullissime vrai faux pasteur ont atteint leurs limites et on se prépare à assister à une grande pagaille le jour J. En tout cas le décor est planté. Est-il concevable qu'à quarante huit heures du scrutin, l'opposition continue encore de dénoncer les graves insuffisances qui vont être autant de motifs de contestation et feront l'objet de contentieux électoral sitôt le vote achevé ! Espérons que les observateurs des institutions internationales dont certains comme l'ex-Président burundais Pierre Buyoya qui sont déjà arrivés à Bangui, ont débuté leur mission par prendre bonne note de ces graves carences et violations du code électoral qui vont faire le lit d'inévitables contestions et recours post-électoraux.      

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique