Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 14:28

 

 

Zigu-l-.jpg

 

 


(VOA News 28/09/2010)


Rappelant que le MLPC est le principal parti d’opposition de Centrafrique, Martin Ziguélé dit n’avoir aucun intérêt à se présenter comme dirigeant d’un mouvement de rébellion.

La semaine dernière, le gouvernement centrafricain avait accusé Martin Ziguélé, principal opposant, de diriger la rébellion de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP). Dans une déclaration lue vendredi à la radio nationale, le porte-parole du gouvernement, Fidèle Ngouandjika, avait parlé de « dérives terroristes. »

« Ce sont des accusations grotesques, sans fondement et ridicules », a répondu, Martin Ziguélé. Le président du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) dit avoir saisi son avocat « pour donner une suite judiciaire en portant plainte contre M. Ngouandjika parce qu’il n’en est pas à sa première forfaiture. »

Rappelant que le MLPC est le principal parti d’opposition de Centrafrique, Martin Ziguélé dit n’avoir aucun intérêt à se présenter comme dirigeant d’un mouvement de rébellion.

« J’ai été investi par mon parti politique, le MLPC, depuis le 16 juin 2009 pour le défendre aux élections présidentielles et je le ferai contre vents et marées », a déclaré M. Ziguélé, accusant les autorités centrafricaines de vouloir l’empêcher de se porter candidat.

Par la VOA | Washington, D.C.

© Copyright VOA News

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique