Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 01:29

 

 

 

MZ 4

 

 

Radio Ndéké Luka Lundi, 27 Août 2012 14:27


« Je le répète aujourd’hui que Baba Laddé n’est pas un centrafricain ». C’est avec cette fermeté que le président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), Martin Ziguélé, réagit dans une interview accordée à  Radio Ndeke Luka ce 27 août 2012, sur un probable retour du chef rebelle Baba-Laddé en Centrafrique.


L’annonce de ce retour a été publiée sur le profil facebook du Général du Front Populaire du Redressement (FPR) le 24 août 2012.


Le chef rebelle Baba Laddé écrit ceci : « Je vous annonce que je suis revenu en RCA dans le but de relancer les négociations avec les gouvernements centrafricains et tchadiens, mais aussi dans le but de combattre la plus terrible menace qui pèse sur la Centrafrique et le Tchad, cette menace est un homme qui s'appelle Ahidjo. C'est un Peul du Tchad originaire de Goré dans le Logone Oriental ».


Pour Martin Ziguélé, il serait mieux pour Baba Laddé de chercher à rentrer dans  son pays qui est le Tchad pour d’éventuelles négociations avec Le président Idriss Deby Itno qui est depuis toujours disposé à recevoir l’opposition armée. « Il est tchadien, le Tchad est un pays frère et le Président Deby a démontré à plusieurs reprises son ouverture aux opposants armés tchadiens. Qu’il prenne contact avec les autorités tchadiennes pour rentrer chez lui ».


L’homme politique centrafricain, Martin Ziguélé renchérit que la RCA n’a pas besoin d’une assistance militaire de la part de Baba-Laddé pour assurer la sécurité sur son territoire, « nul n’a qualité pour aller demander à un bandit de grand chemin comme lui de venir dans notre pays. Nous sommes un pays qui a 52 ans d’indépendance, nous avons une armée qui ne demande que des moyens opérationnels pour assurer la sécurité sur notre territoire.


Par ailleurs, Martin Ziguélé qualifie de « prétention » les raisons fournies par le numéro 1 du FPR en vue de s’installer de nouveau sur le territoire centrafricain, « Baba Ladé prétend que, la personne contre laquelle il revient en Centrafrique est un de ses ex-lieutenants. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes. Cela confirme qu’il est un chef criminel puisqu’il a un ancien agent qui est un criminel et il le dit lui-même donc il est un criminel ».


Pour conclure, le président du MLPC assène que «  nous ne voulons pas de criminels dans notre pays ».

Il tient de rappeler que le président du MLPC Martin Ziguélé est le premier homme politique centrafricain à se prononcer sur l’annonce qui a été faite par  Baba Laddé sur facebook.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique