Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 01:41


billets-CFA.jpg

BANGUI – (L’Indépendant) – 07 février 2010 – Le directeur national de la documentation, l’un des nombreux services de renseignement de François Bozizé, Aristide-Briand Reboasse, serait en détention pour malversation financière, a-t-on appris samedi d’une source proche de la présidence centrafricaine.

M. Reboasse serait arrêté sur les instructions du président centrafricain, qui reprocherait à son chef de renseignement « ses pratiques mafieuses » et sa mauvaise gestion des « fonds alloués » à son service.

À en croire une autre source proche du dossier, Aristide-Briand Reboasse se serait spécialisé depuis sa prise de fonction dans « l’extorsion de fonds » aux commerçants musulmans particulièrement libanais. « Il menaçait de les accuser d’atteinte à la sureté de l’État pour leur faire peur. Et il repassait pour exiger des espèces sonnantes et trébuchantes », indique la source.

Selon nos informations, M. Reboasse se serait également brouillé avec son mentor Firmin Feïndiro, procureur de la république de Bangui, qui l’avait pourtant présenté à François Bozizé avant sa nomination à la tête du bureau national de la documentation (BND), alors qu’il travaillait comme caissier dans une station service de Tours (France).

Difficile pour l’heure actuelle d’avoir la confirmation de l'arrestation de ce dernier auprès des autorités centrafricaines, qui ne souhaitent pas s’exprimer. Toutefois, une source gouvernementale indique il serait détenu à la SRI (section recherche et information), de triste réputation et dirigé par le fils Bozizé, Papy.

À rappeler que le bureau national de la documentation est un service de renseignement rattaché directement au cabinet du président centrafricain. Il est dirigé depuis sa création il y’a deux ans, par M. Reboasse.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique