Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 00:34

 

 

vote ambassade Paris

 

 


 

L’ampleur de la fraude organisée par Bozizé et le KNK lors des élections législatives et présidentielle du 23 janvier dernier est abyssale mais demeure insoupçonnée.

Cette fraude a été généralisée à l’ensemble des centres de scrutin, même à ceux situés en dehors de la Centrafrique.

Comme L’Indépendant a pu en avoir la preuve à Nantes où des cartes d’électeurs vierges, c’est-à-dire portant aucune inscription, envoyées par lot de centaine à la cellule KNK locale ont permis d’y ajouter des noms d’électeurs fictifs.

On nous a expliqué qu'à la veille du vote, la cellule KNK de Nantes recherchait des personnes pour inscrire leurs noms sur ces cartes d’électeurs vierges afin de les convoyer à Paris donner leurs voix à Bozizé. Les cartes d’électeurs vierges que L’Indépendant a pu consulter dimanche auraient été remises par l’un des responsables KNK de Nantes à une famille pour les besoins du hold-up électoral. Cette famille soutient aujourd’hui avoir refusé au dernier moment de participer à l’entreprise de triche du KNK et est prête à témoigner en cas de besoin.

Voilà qui explique et justifie tout autant le score réalisé par Bozizé en France à l’issue du scrutin du 23 janvier. Si de telles manœuvres ont été possibles à Nantes, comment ne le seraient-elles pas dans les villes où il y a eu un bureau de vote.

C’est en cela que l’annulation pure et simple des « élections » du 23 janvier s’impose. Car les prétendus résultats que s'apprête à publier le vrai faux pasteur Binguimalé sont très loin de la réalité. Nous-y reviendrons.

 

Lundi 31 Janvier 2011

L'Indépendant

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique