Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 03:13

 

 

PhotoPatasse-copie-1

 

 

Patassé lui aussi crie à la fraude et demande également l’annulation des résultats de ce scrutin. Cependant, c’est en solo qu’il entend mener ses démarches. Toutefois dans le communiqué ci-dessous signé de son porte-parole, il fait état d’un plan B destiné à liquider physiquement le Révérend Pasteur Joseph Binguimalé, Président de la CEI au cas où il ne déclarerait pas Bozizé élu dès le premier tour. Ce Binguimalé qu’on accusait pourtant d’allégeance au Chef de l’Etat.

  

  COMMUNIQUE DE PRESSE

Le dimanche 23 janvier 2011, le peuple centrafricain s’est déplacé en masse pour accomplir son devoir civique. Cela démontre la soif du Peuple centrafricain d’aller à des élections libres, fiables et transparentes.

A l’heure où le Peuple centrafricain attend les résultats des scrutins pour un changement véritable dont l’issue ne fait aucun doute, le Président Bozizé, ses enfants Rodrigue Bozizé, Djodjo, les éléments de la sécurité présidentielle dont certains dirigés par Anatole Ngaya, Danzoumi Yalo, après avoir pris possession des bureaux de vote et centres de dépouillement, se livrent à des comportements qui ont mis en péril le processus électoral en cours, tant à Bangui qu’en province.

1-      Ils distribuent des armes blanches et des armes de guerre nourrissant ainsi le risque de guerre civile ;

2-      Sur instructions du Président Bozizé, des menaces de toutes sortes sont faites sur les membres des Comités locaux afin de trafiquer les procès-verbaux

3-      Par ailleurs, des sources dignes de foi et sur la base des preuves irréfutables, des pressions de toute nature sont faites sur les membres de la Cour constitutionnelle et le Président de la CEI. Par exemple, les éléments de la sécurité présidentielle dont les noms cités ci-dessous sont chargés de liquider le Pasteur Binguimalé au cas où ce dernier dérogerait à la volonté de Bozizé de le proclamer gagnant dès le 1er tour. Il s’agit de :

 

·         Lieutenant Yambété Steve

·         Sergent Bémondombi

·         1ère classe Issa Ayatou

L’attention de la communauté internationale est attirée sur ces pratiques dignes d’une République bananière.

Le candidat indépendant Ange-Félix Patassé invite la communauté internationale à réagir promptement afin d’éviter le pire. Il en appelle aux femmes et aux hommes de bonne volonté de ne pas céder aux différentes tentations et autres provocations qui risqueraient de plonger notre pays dans une spirale de violence sans précédent.

Fait à Bangui le 25 janvier 2011

Pour le candidat indépendant Ange-Félix Patassé

Ancien Chef d’Etat

 

Guy Simplice Kodégué

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique