Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 19:41

 

 

 

Bozize-depasse.jpg

 

 

lundi 31 décembre 2012


Le général François Bozizé visiblement lâché par l’ancienne puissance coloniale ne semble avoir d’autre choix que de boire le vin de la rébellion Séléka jusqu’à la lie. On est même tenté de dire que c’est bien fait pour lui. Car, arrivé lui-même par les armes et avec le soutien de l’armée tchadienne en 2005, il n’a presque rien fait pour briser le cercle vicieux d’un Etat mal gouverné et dont les ressources minières sont en proie à la convoitise de groupes armés prêts à tout pour conquérir le pouvoir central.

 

C’est en toute logique que les rebelles, aux portes de la capitale Bangui, n’hésitent pas à réclamer la tête du président. Mais est-ce la solution qui convient le mieux à la Centrafrique ? Absolument pas. Gâté par dame nature qui a doté son sol de forêt et son sous-sol de ressources minières très convoitées, ce pays n’a jamais eu la chance de tirer profit de ces richesses qui apparaissent plutôt comme la source de ses malheurs. Depuis le règne ubuesque de l’empereur Jean Bédel Bokassa en passant par ceux de David Dako, André Kolingba et encore Ange-Félix Patassé, la Centrafrique n’a pas réussi à prendre le train de la démocratie ou tout au moins d’une gestion saine, paisible et génératrice de développement pour tous.


Loin d’être une panacée, l’avancée de la rébellion Séléka constitue un recul de l’Etat de droit que le général François Bozizé était censé instaurer dans ce pays. Les futurs nouveaux maîtres annoncés de Bangui feront-ils mieux ? Rien n’est moins sûr. Il s’agit d’un coup d’arrêt qu’on peut se consoler de qualifier peut-être de moindre mal ou de mal nécessaire. Ou plus franchement de cercle vicieux.


Bark Biiga

 

Fasozine  Source : http://www.lefaso.net/spip.php?article52041

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Opinion