Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 00:29

 

 

 

 

Boz rêvant

 

Djodjo lors de l'investiture de son père 15 mars 2011

 

 

Bangui, 19 nov (CAP) – Cela fait déjà plusieurs parutions dans lesquelles la rédaction de Centrafrique ne cesse de donner l’alerte concernant plusieurs Nigérians, Américains et Portugais emprisonnés on ne sait trop pour quelles raisons par le tristement célèbre fils délinquant de Bozizé, un certain François Joseph Bozizé alias « Djodjo » depuis plus de seize mois déjà dans les geôles du camp de Roux sans procès et dans des conditions inhumaines.


Malgré les cris de détresse des victimes et leur SOS relayés par la rédaction de Centrafrique-Presse, rien ne bouge au sujet de ces malheureux. Djodjo Bozizé avait pris sur eux la somme de 70.000 $ US et des ordinateurs et téléphones portables puis les a fait jeter en geôles au camp de Roux. Que leur reproche-t-on ?  Que font les ambassades des USA et du Nigéria à Bangui ? Y-a-t-il des organisations de défense des droits dans ce pays qui s’appelle République centrafricaine. C’est inadmissible que des personnes humaines soient jetées en prison depuis plus de seize mois sans le moindre procès ? Où sommes-nous ?


La rédaction est à présent en mesure de fournir la liste de ces malheureux qui se morfondent en geôles au camp militaire de Roux dans une indifférence qu’on ne peut s’expliquer car vraiment scandaleuse. Il s’agit de quatorze (14) Nigérians nommés :

 

Godwin Abba

Onyemeforo

Ifeanyi Benedict

Tabo Mike

Macbeth Gilbert

Micheal Doe

Osuji Izunna Florentus

Chukwu Vincent

Akaenyi Chibuzo

Henry William Kayeon

Iloka  Ugochukwu

Dimgba  Ali

Kalu Ifediora Uzochukwu

Benneth

 

Trois (3) Américains qui s’appellent : Nzelu Marcel, Onum George et Bonjean Boucka Ezeh et un (1) Portugais répondant au nom de Julio Cesar Valera

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers