Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 14:51

 

 

 

 

 Zig Mart

logo mlpc

 

 

                                         

LETTRE DE  MARTIN ZIGUELE

 

CANDIDAT A L’ELECTION PRESIDENTIELLE DU 23 JANVIER 2011

 

 

 

 

MES 50 PROPOSITIONS POUR CHANGER NOTRE PAYS

 

 

 

CENTRAFRICAINES, CENTRAFRICAINS,

 

MES CHERS COMPATRIOTES,

 

 

Le 23 janvier 2011, vous serez appelés à choisir votre Président de la République pour les cinq prochaines années. Ce choix conditionne votre vie et celle de vos enfants. Il est entre la continuité des politiques dangereuses mises en place par le pouvoir actuel depuis 2003, et qui ont détruit le monde rural, notre tissu économique, aggravé la situation sociale des populations et amené la guerre dans notre pays d’une part ; et, d’autre part une autre politique basée sur la démocratie, l’unité nationale, la paix et la prospérité.

Je vous propose donc un contrat basé sur mes principaux engagements.

 

SUR LE PLAN DE LA PAIX ET DE LA SECURITE

 

1)- Restaurer la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire et favoriser la réconciliation nationale. Cela passe par la formation d’un gouvernement de large ouverture, le parachèvement du processus DDR.

2)- La restructuration des forces armées et de sécurité en bâtissant une armée républicaine.

 

SUR LE PLAN POLITIQUE

3)-  Créer un Etat de droit par l’instauration de l’indépendance de la justice.

4)- Respecter  les libertés individuelles et collectives et  la volonté du peuple ; promouvoir une presse libre et protéger  la liberté d’expression des journalistes ; soutenir les acteurs de la société civile ;

5)-  Respecter les droits humains ;

6)- Appliquer la loi sur les partis politiques  et sur le statut des anciens dirigeants;

7)-   Promouvoir la bonne gouvernance dans tous les domaines ;

8)-  Œuvrer pour la réconciliation nationale en luttant contre les exclusions, le tribalisme et le régionalisme.

 

SUR LE PLAN ECONOMIQUE

 

Domaine des finances publiques et des assurances

Les réformes visent à augmenter des recettes publiques et leur gestion rationnelle ainsi que l’instauration de l’équité fiscale entre tous les agents économiques.

 9)-   Faire une réforme fiscale basée sur l’élargissement de l’assiette ;

10)-  Faire une réforme des fonciers bâtis et non bâtis ;

11)-  Créer une caisse de dépôts et de consignation ;

12)-  Mener la lutte contre la corruption ;

13)-  Favoriser un meilleur accès des populations aux produits d’assurance.

 

Domaine agricole

L’agriculture constitue la base de notre développement économique. Ceci passe par :

14)- Le développement des cultures vivrières afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire ;  la valorisation des circuits d’approvisionnement et de commercialisation, la mise en place d’organisations paysannes et de regroupements des producteurs et la construction des marchés ruraux.

15)- La relance les cultures d’exportations traditionnelles (coton, café, tabac).

16)- La diversification des cultures agricoles : cacao, palmier à huile, noix de cajou, hévéa….

 

Domaine de l’élevage

17)- Développement de l’élevage dans toutes ses composantes (gros bétail, petits ruminants et porcs) et production de poussins de un jour et autres volailles.

18)- Réformer les structures d’encadrement, d’association et de coopératives (FNEC, ANDE…)

19)- Restructurer les zones d’élevage afin de permettre d’assurer la santé animale, la sécurité des éleveurs et des animaux.

 

Domaine du développement rural

Le monde rural doit évoluer et s’adapter à l’évolution technologique nécessaire à l’augmentation de la production et de la productivité. Il s’agit d’introduire la mécanisation dans l’agriculture et l’élevage. Ce changement  prend en compte le niveau de l’éducation et de la formation des jeunes ruraux et des jeunes citadins qui  veulent retourner dans nos campagnes. Il s’agit de constituer de nouvelles générations d’agriculteurs et d’éleveurs.

20)- Développer la recherche ;

21)- Favoriser la réinsertion les jeunes diplômés dans les différents métiers de l’agriculture et de l’élevage en  favorisant leur accès aux crédits pour l’acquisition des machines avec l’aval de l’Etat ;

22)- Créer de nouveaux domaines agro-industriels ;

23)- Faire une réforme foncière pour permettre de donner une meilleure valeur à la terre, comme une garantie pour le système financier.

 

Domaine industriel et commercial

L’industrialisation est basée pour l’essentiel sur la transformation de nos productions agricoles et de l’élevage qui vont augmenter avec la nouvelle politique.

24)- Redynamiser le secteur privé en favorisant la création des PME et PMI ;

25)- Développer le secteur agro-alimentaire ;

26)- Réformer le secteur commercial pour le rendre plus attractif.

 

Domaine des infrastructures

L’objectif est le désenclavement intérieur, extérieur  du pays.

27)- Entretien et bitumage des routes (poursuite de l’axe Bangui-Gara Boulai) ;

28)-  Renforcement et réhabilitation des aérodromes ;

29)- Mise en place d’infrastructures de communication à haut débit.

 

Domaine des mines, de l’énergie, de l’eau et des forêts

 30)- Auditer le secteur des mines dans le but de sa réorganisation ;

 31)- Favoriser l’accès à l’eau potable et à l’électricité sur toute l’étendue du territoire ;

 32)- Réviser le code forestier et auditer les permis délivrés afin d’assurer le respect de la réglementation.  La gestion rationnelle des ressources est la ligne directrice.

 

Domaine des postes et télécommunications

33)- Développer et moderniser le réseau postal ;

34)- Faciliter l’accès aux services de télécommunications (redynamisation de la SOCATEL).

 

Domaine du tourisme

35)- Valoriser l’écotourisme tout en préservant l’environnement ;

36)- Construire des infrastructures hôtelières.

 

 

SUR LE PLAN SOCIAL

 

La politique dans ce domaine vise le développement et la protection du capital humain.

 

Domaine de l’éducation et la formation

37)- Rétablissement des conditions de fonctionnement normal de l’année scolaire ;

38)- L’éducation de base pour tous ;

39)- L’amélioration quantitative et qualitative des enseignements techniques et professionnels

et la réhabilitation et la construction des infrastructures ;

40)- Dans l’enseignement supérieur : Assurer l’autonomie de l’université par des élections des responsables pédagogiques ; construction des infrastructures universitaires ; adaptation des programmes au développement économique ; instauration les congés sabbatiques pour la formation des enseignants du rang magistral ;

41)- Redynamisation des écoles privées en recadrant les conditions de leur création.

 

Domaine de la santé

La santé doit devenir une priorité nationale ;

42)-  Développer les infrastructures sanitaires ;

43)- Lutter contre la mortalité maternelle et infantile ;

44)- Développer un programme spécifique de lutte contre le VIH/SIDA ;

45)- Mettre en place d’un système d’assurance mutuelle et réactiver les services sociaux pour les plus démunis.

 

Domaine des arriérés des salaires

46)- Paiement des arriérés des salaires et des pensions ainsi que des honoraires des professeurs vacataires.

 

Domaine de l’urbanisme-habitat-logement

47)-Elaboration des nouveaux schémas directeurs de la ville de Bangui et des 10 pôles de développement ;

48)- Construction de 10 000 logements en 5 ans.

 

Domaine de la culture et sports

49)- Adoption d’une loi d’orientation sur le développement du sport (mise en place d’un système semi-professionnalisme en basket-ball et le football) et valorisation de la musique centrafricaine

 

Domaine diplomatique

50)-Le pays développera une diplomatie de développement de paix, de dialogue, la concertation et de solidarité.

 

EN VOTANT MASSIVEMENT POUR MOI LE 23 JANVIER 2011, ENSEMBLE NOUS CONSTRUIRONS UN NOUVEAU CENTRAFRIQUE.

 

Je vous prie de recevoir mes salutations patriotiques.

Votre serviteur

 

Martin ZIGUELE

 


 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique