Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 01:37

 

 

 

 

FACA-drapeau.jpg

   

 

 

Libreville (Gabon) 2012-08-30 16:50:45 (APA) Les Forces armées centrafricaines (FACA) doivent intégrer la Mission du conseil de paix et de sécurité en Afrique centrale, d’ici à fin décembre 2013, date du retrait de la MICOPAX de la Centrafrique conformément à un accord signé, mercredi à Libreville, a-t-on appris à l’issue de la réunion des ministres de la Défense de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) tenue à Libreville.


Selon l’accord, les FACA doivent intégrer progressivement la MICOPAX en deux rotations de deux bataillons de 1200 soldats, qui bénéficieront ainsi d’une expertise technique et opérationnelle pour sécuriser le pays.

L’armée centrafricaine sera également formée dans les domaines du formatage et de la formation des unités, la mise en œuvre des structures et des normes de vie en troupe, ainsi que dans certaines activités civiles et militaires devant contribuer au renforcement du lien de confiance entre les armées et la population.

Les ministres de la Défense de la CEEAC ont mis en place un comité de pilotage pour suivre régulièrement le déroulement du déploiement.

La commission doit se réunir une fois par trimestre et adresser un rapport au secrétaire général de la CEEAC, au conseil des ministres du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX) et au chef d’Etat chargé de la mission de consolidation de la paix en République centrafricaine.

Ouverte lundi à dans la capitale gabonaise, la réunion des ministres de la Défense de la CEEAC, élargie aux membres du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX), avait pour but d’évaluer le travail accompli par la MICOPAX depuis son déploiement en Centrafrique en juillet 2008, de mettre en place un plan de retrait de ce pays des soldats de la MICOPAX et le transfert progressif des compétences aux Forces armées centrafricaines (FACA).

La MICOPAX a officiellement remplacé la Force multinationale en Centrafrique (FOMUC). Créée en octobre 2002 par la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), la FOMUC avait à son tour été remplacée par la Mission des Nations unies en République centrafricaine (MINURCA).

Cette force, dont le mandat prend fin en décembre 2013, bénéficie du soutien financier de l’Union Européenne (UE) et de l’appui logistique de la France. Elle a pour missions de consolider le climat de paix et de stabilité, d’aider au développement du processus politique, de soutenir le respect des droits de l’homme, de coordonner l’aide humanitaire et de prendre part à la lutte contre le VIH/SIDA.

Les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont engagé mercredi à Libreville le processus de redéploiement des troupes de la Mission du Conseil de paix et de sécurité en Afrique centrale (MICOPAX) par la signature d’un accord qui va permettre à l’armée centrafricaine d’intégrer la MICOPAX.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation