Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 23:35

 

 

Cyriaque-Gonda-1

 

 

Par RFI lundi 06 septembre 2010

Ils étaient venus monter une société de chasse en République centrafricaine, mais ils se sont retrouvés accusés d'avoir fomenté une tentative de coup d'Etat. Une dizaine de Slovaques ont été interpellés le 1er septembre, dépouillés de leur matériel et de leur argent avant d'être finalement relâchés le lendemain à l'aube.

Les chasseurs slovaques n'ont été interpellés que quelques heures mais l'affaire est embarrassante. Ces hommes ne sont pas entrés en catimini dans le pays. Ils ont obtenu un visa à l'ambassade de Centrafrique à Paris. Quand ils ont atterris à Bangui, ils sont passés entre les mains des services de l'immigration et ensuite ils se sont installés à l'hôtel.

Ces Slovaques sont venus dans un but précis : ce sont les partenaires économiques de l'ancien porte-parole du gouvernement (ndlr : il s’agit de Cyriaque Gonda) avec qui ils ont fondé la SOCAPRO, une société de chasse professionnelle centrafricaine.

Au cours de ce nouveau voyage en Centrafrique, car certains en sont à leur troisième visite, ils ont signé les derniers papiers administratifs de la société et visité une réserve de chasse.

C'est rentrant de cette excursion à 600 km de la capitale qu'ils ont été bloqués à un poste de contrôle.

On les a fouillés, on a saisi leur matériel audiovisuel et pris sur eux plusieurs milliers d'euros. Une grosse prise à en croire les autorités qui ont déclaré que «Ces hommes armés, étaient en possession d'une importante cargaison d'armes et de munitions de guerre et qu'ils fomentaient un coup d'Etat».

Une accusation sans fondement, on le sait aujourd'hui. Le ministère slovaque parle de malentendu, les chasseurs eux sont libres mais pour l'instant ils n'ont récupéré ni leur argent ni leur matériel.


Source : http://www.rfi.fr/afrique/20100906-sept-slovaques-centrafrique-chasseurs-putschistes

 

NDLR : Dans cette pitoyable affaire de faux coup d’Etat, les chasseurs slovaques ont fait les frais de la paranoïa ambiante du régime finissant de Bozizé et de la suspicion et méfiance dont est victime l’ancien idéologue du bozizisme Cyriaque Gonda depuis son limogeage du gouvernement. Le général d’opérette Jules Bernard Ouandé rend le plus mauvais service à son président et collègue de promotion de l’ESFOA, un certain François Bozizé, en voyant partout des coups d’Etat qui menaceraient son pouvoir. Alors même que le pseudo coup d’Etat de mars dernier dont il avait accusé un certain AFP de l’avoir commandité n’a toujours pas été élucidé, cette nouvelle affaire de chasseurs slovaques pris pour des mercenaires introduits dans le pays par Cyriaque Gonda en vue de la réalisation d’un coup d’Etat qui tourne à présent au ridicule, projette une fois de plus les feux de l’actualité sur le régime de Bangui et particulièrement le bouffon Jules Bernard Ouandé.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique