Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 01:24


A C cemac

 

LIBREVILLE, 29 décembre (Infosplusgabon) - Riche en ressources pétrolières, minières et forestières, la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC)est l’une des régions d’Afrique où la pauvreté affecte la plus grande partie de la population.

D’une superficie de 3 millions de km² - allant du Congo-Brazza à la Guinée équatoriale en passant par le Gabon, le Cameroun, la République centrafricaine et le Tchad - la CEMAC est un petit marché de 32,1 millions d’habitants.

Selon des données du rapport mondial sur le développement humain publié par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), 33,4% de la population du Cameroun vivent avec moins d’un dollar par jour et ces chiffres atteignent 66,6% pour la population de Centrafrique et près de 70% au Congo.

Les échanges commerciaux intra-communautaires sont encore faibles en raison de l’absence d’infrastructures de base, comme les routes et dessertes ferroviaires, et des lenteurs dans le processus d’intégration régionale.

« Nous sommes en train de nous organiser pour accélérer l’intégration régionale. C’est notre première priorité », avait assuré le secrétaire exécutif de la CEMAC, Jean Nkuete, lors d’une conférence de presse en marge du lancement des négociations entre la CEMAC et l’Union européenne (UE) pour un accord de partenariat économique en 2007.

Le commerce intra-régional est de l’ordre de 2% pour les importations et de 1% pour les exportations. D’après le M. Pascal Lamy, le commerce entre la CEMAC et le seul Nigeria - géant économique de l’Afrique de l’Ouest - est « supérieur au commerce intra-régional ». Le commerce bilatéral entre l’UE et la CEMAC associée à Sao Tomé et Principe représente à peine un flux de 7 milliards d’euros/an (Chiffres 2007).

Les principales exportations vers l’UE sont constituées essentiellement de produits pétroliers qui représentent 48% de ces exportations, de bois (18,4%), de cacao (4%), de bananes (3,8%), de coton (2,2%), d’aluminium (1,5%), de diamants (3,8%), de café (1,1%) et de manganèse (1%).

Le pétrole est la première ressource d’exportation de la plupart des pays de la CEMAC et, selon la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) basée à Brazzaville, « le principal déterminant de l’évolution de la CEMAC ».

Dans un de ses rapports, la BDEAC indique qu’au cours de cette année, la production pétrolière globale a été de 41,4 millions de tonnes pour quatre des six pays de la CEMAC : Cameroun, Congo, Gabon et Guinée équatoriale.

La CEMAC doit « commencer par construire un marché commun pour bien asseoir l’intégration régionale ».



© Copyright Infosplusgabon

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE