Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 15:51

 

 

 

Bozizé KNK ridicule

 

 

Radio Ndéké Luka Jeudi, 07 Avril 2011 14:21

La publication des résultats provisoires du second tour des élections législatives du 27 mars dernier par la Commission Electorale Indépendante (CEI) ne fait pas l’unanimité au sein de la population de Bangui et de Bambari.

Dès leur proclamation dans la soirée du mercredi 6 avril 2011par Joseph Binguimalé président de la CEI, des manifestations ont été observées et aussitôt dispersées par les forces de sécurité. Elles se sont déroulées notamment dans le 7ème et 6ème arrondissement de Bangui.

Les manifestants du 7ème arrondissement ont brûlé des pneus en pleine chaussée pour revendiquer « leurs suffrages  volés » par le candidat du parti au pouvoir Kwa Na Kwa (KNK), Thierry MALEYOMBO. Pour eux, c’est le député sortant Jérome Lavou qui a remporté la victoire.

Dans le 6ème, les partisans de Ghislain MOKAMANEDE, candidat indépendant, sont aussi montés au créneau. Ils ont barré la  voie publique avec des branches de manguiers et brûlé également des pneus en guise de protestation. Ils contestaient ainsi la victoire du candidat indépendant Rufin MOLOMADON déclaré élu par la CEI.

A Bambari les électeurs acquis à la cause du candidat indépendant Alexandre Nguéndé n’ont pas été en reste. Ils ont cependant marché pacifiquement ce jeudi pour dénoncer la victoire de la candidate du KNK Marie Solange Ndakala Pagonéndji.

Sur les pancartes, le correspondant de Radio Ndeke Luka a pu lire : « non à la dictature électorale dans notre circoncription électorale, non au coup d’état électoral, le verdict des urnes devrait être respecté dans un pays démocratique ». Selon les explications des organisateurs de la marche, « les résultats recueillis par leurs représentants dans les bureaux de vote et les observateurs électoraux, ne reflètent pas ceux annoncés par la CEI centrale ».

Toutefois, une réunion a été convoquée par l’Avocat Général de la Cour d’appel Michel Ngopou de cette localité pour calmer la tension. L’avocat Général a déclaré que la démarche entamée par ces mécontents était « illégale ». Ils devraient faire preuve « de patience pour attendre les résultats définitifs de la Cour Constitutionnelle ».

A titre de rappel, des altercations en pleine campagne avaient opposé les partisans des deux camps faisant 8 bléssés. Ils ont d’ailleurs perturbé la visite du président réélu François Bozizé qui était venu soutenir sa candidate. Une attitude vivement critiquée par le camp adverse ainsi que les observateurs de la vie politique centrafricaine.

Les résultats proclamés concernent 70  députés élus. Ils complètent les 35 au 1er tour. Le récapitulatif donne 35 députés du KNK, 11 de ses   alliés et 23  indépendants. De ce fait, le KNK de François Bozize est majoritaire dans cette nouvelle Assemblée Nationale avec près de 70 élus.

De l’avis des observateurs de la vie politique le pays aura une législature monocolore. La dernière décision revient à la Cour Constitutionnelle qui devra proclamer les résultats définitifs.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique