Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 23:52


rebelles-LRA.jpg

 

Trois villages attaqués en région éloignée

* Des unités d’élite de l'armée ougandaise prétendent traquer les rebelles de la LRA

Par Paul-Marin Ngoupana

BANGUI, 22 Mars  17:13:24 GMT (Reuters) – Les rebelles de l’armée ougandaise, Lord's Resistance Army (LRA) ont tué au moins 10 personnes et enlevé plus de 50 dans des attaques contre trois villages dans l'est de la République centrafricaine à la fin de semaine, ont dit des responsables locaux lundi.

Les attaques ont été le dernier d'une série dans le coin reculé de la République centrafricaine (RCA), où les autorités locales ont peu de présence et l'armée ougandaise a envoyé des unités d'élite pour traquer les rebelles qui ont été actifs pendant plus de deux décennies.

«Notre population a, de nouveau, été soumise à des atrocités diaboliques des rebelles de Joseph Kony (chef de la LRA) ", a déclaré par téléphone à Reuters Remy Semdoutou, le haut fonctionnaire de la préfecture de l'Est du Haut Mbomou,.

"Hier, le village de Agoumar ... a été attaqué et 10 personnes ont été tuées et plus de 50 autres ont été faites prisonnières par les rebelles, qui les utilisait pour transporter les marchandises qu'ils ont pillées, a-t-il ajouté.

Semdoutou a dit que le village voisin de Mboki 3 a également été attaqué et le chef de village adjoint tué et quatre enfants adolescents kidnappés.

Clément Loutemboli, un opérateur de radio à Obo, la principale ville de la préfecture, a confirmé les 10 morts à Agoumar et a dit que 22 personnes ont été blessées. Les villageois ont tenté de se défendre et ont capturé et brûlé vif un rebelle, a-t-il ajouté.

Loutemboli a dit qu'un autre village voisin, Zémio, a également été attaqué.

Les rebelles de la LRA ont été actifs dans le nord de l'Ouganda depuis près de deux décennies avant d'être poussés vers les pays voisins de la République démocratique du Congo et au Soudan en 2005.

L'Ouganda a mené une contre attaque contre des bases rebelles au Congo en 2008, mais l'opération n’a pas permis de mettre la main sur hauts dirigeants de la rébellion recherchés par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre.

L'Ouganda a envoyé des soldats pour suivre le groupe à travers le Congo, le Soudan et la RCA et a écrit que l'opération a été un succès. Toutefois, les combattants dispersés ont tué des centaines de civils, suscitant les critiques des organisations internationales et des fonctionnaires locaux.

"Après de multiples attaques de la LRA, notre population s’est organisée en unités d'auto-défense, qui ont résisté aux rebelles d'hier à l'aide de machettes, haches, les clubs et les fusils" a dit aussi Semdoutou.

«Je ne comprends pas le rôle de l'armée ougandaise, qui prétend traquer la LRA sur notre territoire, quand le rebelle qui a été tué par la population portait un tout nouvel uniforme de l'Armée ougandaise. Qu'est-ce que ça veut dire?" a-t-il ajouté.

(Writing par David Lewis, editing by Andrew Dobbie) (Pour plus de couverture en Afrique de Reuters et d'avoir votre mot à dire sur les principales questions, visitez: http://af.reuters.com)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation