Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 01:12

 

 

 

 

Bozize.-les-deux-militent-pour-que-leur-pere-changent-la-c.jpg

 

                    Kévin et Socrate Bozizé

 

Littéralement paniqués par les révélations de Centrafrique-Presse au sujet de leur mauvaise gouvernance du pays dont ils ont les maigres ressources en coupe réglée ainsi que sur les nombreuses malversations des dignitaires du régime Bozizé et la famille de celui-ci, notamment sa nombreuse progéniture constituée d’innombrables rejetons nés ici et là au gré des aventures d’un soir de leur président de père ou appartenant à certaines de ses nombreuses maîtresses et qu’il a reconnus,  Centrafrique-Presse et en particulier son Directeur de Publication, Prosper N’DOUBA sont devenus très dérangeants pour la galaxie bozizéenne.

C’est ainsi qu’une véritable mobilisation est décidée pour réduire au silence et le journal d’informations générales sur la RCA sur le web, et son principal responsable. Divers plans de cybercriminalité à leur encontre sont concoctés tantôt à Bangui, tantôt à Paris à cet effet par quelques charlatans et hackers qui offrent leurs services et expertise en la matière à la bozizie pour détruire Centrafrique-Presse sur la grande toile mondiale.

Il faut croire que Centrafrique-Presse, grâce à la confiance de ses fidèles lecteurs, est devenue, prétention et orgueil mis à part, la référence informationnelle sur le Centrafrique. La rédaction est fière de savoir qu’elle contribue avec ses dérisoires moyens, à informer les Centrafricains aussi bien de la diaspora que ceux qui habitent sur le sol national qui ne savent pas grand-chose de ce qui se passe dans leur pays et des activités de leurs dirigeants.

Plusieurs individus représentant différents clans sont coalisés contre le DP de Centrafrique-Presse. Sous la houlette du chef d’orchestre Socrate BOZIZE, on retrouve Kévin BOZIZE, un sous fifre et prête-nom de Jean Barkès NGOMBE-KETTE, un certain Freddy BOUEDJILLA, (voir photo) centrafricano-camerounais, neveu à l’épouse de Robert NGOKI, patron de GACOA et président de la Chambre de commerce de Bangui ; il y a aussi un certain Bob MOKALO, une certaine Awa YALO et un certain Thomas DIETRICH.  C’est cette fine équipe  qui se répand dans Paris à la recherche de Prosper N’DOUBA et d’Adrien POUSSOU dont elle veut faire la fête à cause de leurs écrits anti-bozizé.

C’est ce Freddy BOUEDJILLA qui héberge Socrate et Kévin BOZIZE lorsqu’ils viennent à Paris. Leurs plans criminels sont à présent connus et ils auront à s’en expliquer le cas échéant.

 

 

 

Freddy-Bouedjilla-avec-Ngombe-Kette-et-en-arriere-plan-Oli.jpg

 

   Freddy Bouedjilla ici à la droite de Jean Barkès Ngombé-Ketté

 

 

Francois-Bozize-dans-le-bureau-presidentiel.-remarquez-c.jpg

 

        Bozizé et son fils adoptif Kévin

 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique