Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 17:48

 

 

 KNK-en-fete.-7-JPG.JPG

Oguéré

 

 

Paris, 17 déc (CAP) – Les militants du parti au pouvoir à Bangui, le KNK de la ville de Lyon en France, sont très remontés vis-à-vis de la direction nationale de leur parti, particulièrement à l’égard du Secrétaire Général Louis Oguéré Ngaikoumon.

 

Tout remonterait au 22 novembre dernier, date du décès de Jean Michel Gouandja, responsable chargé de la mobilisation dans le bureau du KNK de Lyon. La direction du KNK à Bangui, notamment Louis Oguéré et Abraham Ngotto Bouloum, dûment informée en vue de prendre les dispositions nécessaires pour le rapatriement au pays de la dépouille, aurait seulement fait une vague promesse de ne s’en occuper qu’après les festivités du 1er décembre de Bouar.

 

Seulement après le 1er décembre, le contact téléphonique du SG du KNK Louis Oguéré, est désespérément fermé, tant et si bien que finalement seule l’organisation d’une quête au niveau des compatriotes de la diaspora de Lyon a permis de financer le rapatriement mercredi dernier, du corps de Jean Michel Gouandja.

 

Une fois la dépouille de ce militant arrivée à Bangui et remise à sa famille, la direction du KNK n’a même pas daigné aller lui rendre hommage ni mettre pieds aux funérailles, ce qui a encore eu le chic de susciter la colère et l’indignation des militants KNK de la ville de Lyon dont certains commencent à regretter d’avoir pris leur carte dans ce parti particulièrement ingrat avec ses militants. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers