Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 22:54

 

 

 

Kony

 

WASHINGTON AFP / 18 avril 2012 23h24 - Les jours en liberté du rebelle ougandais Joseph Kony, accusé de crimes contre l'humanité, sont comptés, a affirmé mercredi un sénateur américain de retour d'un voyage en Ouganda la semaine dernière.

Début mars, une campagne lancée par une ONG américaine pour que M. Kony soit traduit devant la justice internationale s'est répandue sur internet. La vidéo de 30 minutes Kony 2012 sur Joseph Kony, a été vue plusieurs millions de fois.

Joseph Kony est en vie, a déclaré mercredi le sénateur républicain Johnny Isakson lors d'une audition au Sénat à la sous-commission des Affaires étrangères sur les affaires africaines. Ses jours en liberté sont comptés, a-t-il dit avant d'ajouter que le jour de son arrestation sera une bonne journée pour l'Afrique.

Le sénateur a rendu hommage aux 100 conseillers militaires américains présents dans la région pour aider l'Ouganda et les autres pays de la région à mener la chasse à Joseph Kony et aux autres membres de l'Armée de résistance du Seigneur, la LRA.

Interrogé par l'AFP après l'audition, le sénateur a déclaré: Je dis que l'étau se resserre. Je ne dis pas que nous l'avons, mais nous déployons tous les efforts que nous pouvons pour aider à son arrestation. L'élu n'a toutefois pas souhaité entrer dans les détails quant aux renseignements dont disposent actuellement les forces lancées à la recherche de Joseph Kony.

De son côté, le secrétaire d'Etat adjoint américain chargé des Affaires africaines, Johnnie Carson, a estimé que Joseph Kony et son mouvement ont trop longtemps erré en Afrique en se livrant à des exactions.

L'administration est déterminée à faire tout ce qu'elle peut (...) pour livrer Joseph Kony et le reste de son mouvement à la justice, a dit M. Carson.

Nous avons clairement aidé à affaiblir la LRA, à la disperser mais nous n'avons pas terminé la mission, a dit M. Carson qui a énuméré tous les efforts déployés dans la région par Washington pour aider directement ou indirectement à retrouver Joseph Kony.

M. Carson a notamment cité des agents du renseignement déployés dans la région et une coopération avec la république Centrafricaine, où Joseph Kony pourrait se cacher, selon l'ONU.

Il est inculpé de viol, mutilations, meurtres et recrutement d'enfants par la Cour pénale internationale (CPI) et plusieurs armées de la région sont à sa poursuite depuis 2008.

Lors de l'audition --consacrée aux chefs d'Etat africains qui se maintiennent au pouvoir en modifiant parfois les règles constitutionnelles-- le président de la commission, le sénateur démocrate Chris Coons, a dénoncé les situations de l'Ouganda, de l'Ethiopie et du Soudan qui sont gouvernés par des responsables qui sont au pouvoir depuis des années sans permettre l'émergence d'une opposition politique réelle.

Mais le responsable de l'agence fédérale américaine d'aide au développement USAID chargé de l'Afrique Earl Gast a estimé que même si les Mugabe (président du Zimbabwe) et les Béchir (président du Soudan) du continent dominent notre impression générale de l'Afrique, en réalité, les dirigeants se maintenant au pouvoir deviennent l'exception plutôt que la règle.

La démocratie est en marche en Afrique, a même lancé M. Carson qui a cité l'exemple récent du Sénégal qui a opéré une transition démocratique sans heurt.


(©)

 

NDLR : C’est curieux quand on dit que Joseph Kony se cacherait sur le territoire centrafricain mais c’est surtout de Kampala et de Washington que proviennent la plupart des informations le concernant. Les prétendues autorités centrafricaines observent elles, un silence assourdissant qui cache mal leur incapacité et leur inefficacité dans la traque de ce criminel qui a fait tant de mal aux compatriotes du Haut-Mbomou et du Mbomou.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers