Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 00:50

 

 

 

 

boz Francis

 

Radio Ndéké Luka Lundi, 09 Avril 2012 14:43

La matinée de ce 9 avril 2012 a été un cauchemar pour les habitants de la ville de Bangassou (est) : de fortes détonations d’armes de guerre ont été entendues dans toute la ville pendant plusieurs heures. Il s’agit de la colère des éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) en mission dans le Mbomou. Ces hommes en treillis ont ainsi réclamé leur prime globale alimentaire (PGA) non perçue depuis un mois et demi.

Les militaires en question sont ceux qui ont participé aux côtés de l’armée tchadienne dans la traque du Général rebelle Baba Ladé en janvier dernier.

Le correspondant de Radio Ndeke Luka qui a rapporté les faits a expliqué que ces éléments des FACA poursuivent d’ailleurs leur mission consistant à retrouver Baba Ladé et ses acolytes.

Le correspondant a en outre précisé que face à cette situation, « la population de Bangassou s’est vue obligée de procéder à une collecte de fonds et des denrées alimentaires, afin de calmer la colère des militaires. Une somme de 43 000 francs CFA (environ 66 euros) a été remise à ces derniers qui ont finalement cessé de faire des tirs de sommation ».

Radio Ndeke Luka n’a pas encore enregistré la réaction des autorités concernées sur la situation de ces militaires qui ont commencé leur mission depuis Kaga Bandoro, Ouandago, Mbrés, Grimari, Bria, (nord) Bambari (centre) et Bangassou.

 

NDLR : Cette information a été confirmée à la rédaction de C.A.P par un habitant de la ville de Bangassou ayant requis l’anonymat. Celui-ci a également confirmé la collecte d’argent et de nourriture par les habitants de la ville. Toujours selon notre informateur, les soldats mutinés auraient exigé que Francis Bozizé vienne en personne les trouver à Bangassou pour leur donner des explications sur le non-paiement de leur Prime globale d’alimentation. A rappeler que lorsqu’il fut chef d’état-major des FACA, Bozizé s’était fait une triste spécialité : détourner les sommes destinées au versement des PGA des soldats. Il essuyait pour cela de fréquentes mutineries.

Par ailleurs nous avons aussi appris qu’environs huit cents habitant de la localité de Libii, localité située entre Damara et Sibut, se seraient soulevés ce lundi et armés d’armes blanches et de fusils de fabrication artisanale appelés « ga na pointe », auraient bloqué la circulation sur l’axe routier et sérieusement mis en difficulté le détachement de la garde présidentielle basé à Damara qui aurait tenté vainement de libérer la voie.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation