Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 11:31

 

 

 

pasteur-Bozize.JPG


COTONOU 04/12/2012-(Xinhuanet )- Le président en exercice de l'Union Africaine (UA), Boni Yayi, a appelé, ce lundi à Cotonou, les dirigeants politiques du continent à oeuvrer à l'amélioration de la gouvernance politique, économique et financière de l'Afrique en vue de soutenir le progrès et l'émergence du continent africain.

"Longtemps considéré comme un continent en proie à l'instabilité, à la misère et aux conflits fratricides, l'Afrique apparaît aujourd'hui comme le continent de l'avenir, porteur d'espoir en raison de son fort taux de croissance économique dans le contexte de la crise financière internationale", s'est-il réjoui.

S'exprimant lors de l'ouverture de la 19ème réunion du Forum pour le partenariat avec l'Afrique qui a eu lieu ce lundi à Cotonou, Boni Yayi a estimé que le continent doit cette évolution notamment à l'amélioration de la gouvernance politique, économique et financière qui résulte des efforts tant individuels que collectifs des fils de l'Afrique.

Dans cette démarche vers le progrès et l'émergence, a-t-il préconisé, l'Afrique doit relever certains défis, notamment celui de la stabilité, de la paix et de la sécurité sans lesquelles aucun développement n'est possible, à celui de la croissance économique inclusive, en passant par le défi de l'agriculture et de l'économie verte et celui de la réalisation effective de l'intégration économique qui passe par la mise en place des infrastructures ferroviaires, portuaires, aéroportuaire, routières ainsi que les infrastructures énergétiques et de télécommunications.

"Tous ces défis ne peuvent être relevés qu'à la seule condition que l'Afrique soit déterminée à combattre les fléaux que constituent la corruption, l'impunité et à renforcer les pratiques de bonne gouvernance fondées sur l'obligation de résultats et la reddition des comptes", a-t-il souhaité.

© Copyright Xinhuanet

 

 

NDLR : Le président béninois dont certains compatriotes envoutent le président centrafricain à travers leur secte de l'église du christianisme céleste a-t-il les moyens de mettre fin à ce lavage de cerveau de son homologue centrafricain ? 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE