Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 17:07

 

 

MINURCAT

 

21 oct 2010

 

Alors que l’insécurité règne au nord-est de la République centrafricaine, la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) a suspendu ses activités militaires le 15 octobre afin de commencer son retrait définitif qui devra s’achever le 31 décembre prochain.

L’Armée de résistance du Seigneur

« Le 15 octobre, les militaires de la MINURCAT ont suspendu toutes les opérations militaires et la Mission a commencé son retrait final du Tchad comme prévu par la résolution 1923 du Conseil de sécurité (2010) », a indiqué mercredi le chef de la MINURCAT, Youssef Mahmoud, devant le Conseil de sécurité tout en soulignant qu’au Tchad la situation sécuritaire restait stable.

Il a prévenu les Etats Membres du Conseil de sécurité que « la situation sécuritaire dans le nord-est de la République centrafricaine demeurait volatile ». « Etant donné le retrait imminent de la MINURCAT et la capacité limitée du gouvernement centrafricain à assurer la sécurité dans cette région, les attaques présumées par les éléments affiliés à l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) sont préoccupantes », a-t-il dit.

Plusieurs attaques récentes ont été perpétrées par des « éléments supposément affiliés à la LRA », dans la zone d’opération de la Mission de l’ONU. Entre 40 et 50 hommes ont attaqué Birao. Ils ont pillé le village et enlevé 19 personnes. Parmi les personnes enlevées, quatre enfants ont été immédiatement relâchés, neuf adultes se sont échappés et six autres ont pris la fuite à la suite d’affrontements avec un groupe local d’auto-défense. A l’heure actuelle quatre adultes sont toujours retenus captifs, a précisé le Chef de la MINURCAT.

« Pour éviter un vide sécuritaire possible après le départ de la MINURCAT, tout doit être fait pour appuyer le gouvernement de la Centrafrique pour déployer des forces additionnelles à Birao. Afin d’aider le gouvernement, la MINURCAT prévoit de remettre aux autorités nationales, à la mi-novembre, les camps qu’elle occupe actuellement à Birao et à l’aéroport », a expliqué Youssef Mahmoud.

Afin d’assister les gouvernements du Tchad et de la République centrafricaine et de renforcer leur capacité de protection des civils, la MINUCART prévoit de transmettre le matériel des sites militaires de la Mission.

« En dépit du retrait de la MINURCAT, il est essentiel que la communauté internationale continue de soutenir le gouvernement. Nous ne devons pas laisser les difficiles victoires de la MINUCART disparaître par manque de fonds et de soutien », a conclu Youssef Mahmoud.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales