Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 22:22

 

 

 

 

logo cpjp

 

 


Radio Ndéké Luka Dimanche, 16 Septembre 2012 18:02

 

« Effectivement on a attaqué Damara et il y a eu au moins 4 morts et 2 blessés. Nous nous sommes organisés depuis longtemps et nous sommes prêts à marcher sur Bangui pour renverser le pouvoir de François Bozizé ». C’est ce qu’a déclaré le porte-parole de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix fondamentale le colonel Hache Ha à Radio Ndeke Luka ce 16 septembre.

 

Les commanditaires de ces attaques les baptisent « Opération Charles Massi » car selon le colonel HA, « nous le faisons en la mémoire de Charles Massi qui a été lâchement assassiné par le Général François Bozizé ».


Par ailleurs, ce colonel rebelle révèle que «  dans quelques heures ou quelques jours nous allons marcher sur Bangui. Nous sommes accompagnés par les ex libérateurs qui ont conduit le Général Bozizé en 2003 au pouvoir et à qui  Bozizé a tourné le dos. Ils sont opérationnels, ils se trouvent sur toute l’étendue du territoire et même sur les collines de Bas-Oubangui »


Par ces propos, le colonel HA de la CPJP, dite fondamentale, revendique les attaques des villes de Damara, Sibut et Dékoa (Centre sud). Il explique également, qu’ils ont attaqué Damara puis ils ont progressé vers Sibut jusqu’à Dékoua. Il reconnait que c’est à Dékoa que les Forces Armées centrafricaines les ont attaqués mais qu’ils ont réussi à mettre en débandade les FACA.

 

La CPJP fondamentale affirme avoir rompu avec l’ex chef rebelle Abdoulaye Hissen qui vient au nom de cette rébellion signer un accord de paix avec le Gouvernement centrafricain en juillet dernier. Pour ces derniers, Abdoulaye Hissen a voulu tirer la plus grosse part du gâteau  mais ils ont choisi de leur côté de rester la CPJP fondamentale.


Joint au téléphone par RNL, le ministre délégué à la défense Jean-Françis Bozizé, regrette le fait que la CPJP, par le biais d’Abdoulaye Hissen vient de signer l’accord de Paix Global de Libreville mais voilà que d’autres personnes se lèvent pour détruire cette dynamique.

 

Jean-Francis Bozizé laisse entendre qu’il prend  acte de leur marche sur Bangui et que les forces régulières ne se laisseront pas faire. Il confirme aussi qu’il y’a eu des échanges de tirs dans la poursuite des rebelles par les éléments des FACA et qu’il y’a eu des blessés de part et d’autre.


Le ministre délégué à la défense conclut que les rebelles ont été chassés de Dékoa par les FACA et qu’ils sont en fuite vers Bouca et Batangafo.

 


 

NDLR : Et Bouca et Batangafo ne font-elles pas partie de la RCA ? A Damara, les assaillants ont saccagé la gendarmerie, la résidence du sous-préfet, les antennes des sociétés Orange et Télécel coupant ainsi toute communication avec la localité de Damara, quelques magasins dont l’agence de Sofia-crédit où ils ont emporté la caisse principale.


A l'arrivée des renforts des FACA de Bangui, dans leur retrait, les assaillants ont abattu un auxiliaire de la gendarmerie et pris deux (2) véhicules dont une ambulance et une pickup des gendarmes. A 20 km environs sur la route de Sibut, ils ont croisé le général Sérégaza revenant de son village (Libii). Ils l'ont arrêté et récupéré son véhicule pick-up et l'ont laissé partir avec le 3ème véhicule d'un autre usager de la route qu'ils ont également récupéré et qui ne fonctionnait pas bien.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers