Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 17:43

 

 

drapeaux_rca_ue_200.jpg

 

 

Bangui, 14 mars (C.A.P) - Comme Il fallait s’y attendre, l’Union Européenne qui veut l'annulation des élections du 23 janvier dernier du moins les législatives, a décidé de boycotter  les cérémonies d’investiture de Bozizé prévues demain 15 mars à Mbaiki en signe de désapprobation de la parodie d’élections qui ont eu lieu le 23 janvier en Centrafrique. Aucun ambassadeur représentant les pays membres de l’UE en Centrafrique (France, Allemagne, Belgique, Grande Bretagne, Espagne, Portugal, Italie, Luxembourg, Danemark, Irlande), pour ne citer que les principaux) ne prendra part à cette investiture de surcroît, prévue un 15 mars date anniversaire du coup d’Etat qui a porté Bozizé au pouvoir le 15 mars 2003.

L »ambassadeur de France, Jean-Pierre Vidon, par lâcheté et sans doute pour ne pas mécontenter son ami et complice Bozizé, compte néanmoins assister à cette investiture mais non pas comme ambassadeur de France mais comme doyen du corps diplomatique.

Ces élections du 23 janvier 2011 comme on le sait maintenant, ont donné lieu à un vaste système de fraudes généralisées et d’irrégularités de toutes sortes qui ont convaincu l’Union Européenne qui a en grande  partie financé ce double scrutin, qu’il s’agissait davantage d’une mascarade électorale au seul profit de Bozizé et son parti le KNK et non d’élections dignes de ce nom. Ce boycott est donc lourd de sens et constitue aussi sans aucun doute un sérieux avertissement pour Bozizé qui serait dit-on dans tous ses états lui qui sait très bien par ailleurs à quoi il s'expose désormais.   

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique