Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 03:16

 

 

 

Ndoutingai.jpg

Le très juteux business mafieux de la vente des coupons de recharge téléphoniques de TELECEL CENTRAFRIQUE on le sait, a fait la fortune en dormant des enfants Bozizé et de certains dignitaires de la bozizie comme Claude Richard Gouandja, le ministre de la sécurité publique qui multiplie actuellement les chantiers de construction de villas dans Bangui.

Fascinée par cette source d’enrichissement rapide en dormant, l’épouse du ministre d’Etat aux finances et du tout-puissant Sylvain Ndoutingaï s’était aussi lancée dans l’opération. Grisée par les recettes qu’elle a pu se procurer après une première mise de 18 millions de F CFA sur les coupons de recharge qu’elle a fait rapidement écouler par la filière de Claude Richard Gouandja, elle  s’est vu opposer un refus par l’ex-DG de TELECEL, aujourd’hui limogé de son poste par le siège du Caire et expulsé de la RCA par Papy Bozizé,  lorsqu’elle est revenu une seconde fois pour acheter les coupons de recharge pour 35 millions de F CFA.

Des témoins ont aperçu Mme Ndoutingaï que ses gardes du corps faisaient monter dans sa voiture ce vendredi à la direction de TELECEL-CENTRAFRIQUE. Selon nos informations, elle se serait rendue une demi-heure plus tôt chez l’opérateur de téléphonie mobile pour protester tout en pleurant parce que son ministre d’Etat de mari lui ferait des problèmes à la maison en raison de son nom qui serait également cité dans la presse à propos du business mafieux de coupons de recharge téléphoniques.

Dans les récentes révélations faites par Centrafrique-Presse au sujet des pressions exercées par la bozizie sur l’ex-DG de TELECEL Lionel Coussi pour acheter d’importantes quantités de coupons de recharge téléphoniques avec le maximum de rabais et les écouler auprès des revendeurs grossistes du même TELECEL moyennant un bonus plus intéressant pour les revendeurs que ce que leur verse habituellement TELECEL. Mme Ndoutingaï fait bien partie en effet, de ceux qui comme le ministre de la sécurité Claude Richard Gouandja et Papy Bozizé, utilisent les noms des associations politiques genre BDR et autres, pour se livrer à ce juteux trafic qui leur fait gagner des millions de F CFA en dormant.

Mme Ndoutingaï est connue pour n’être qu’une pauvre épouse qui vendait naguère des galettes de feuilles de manioc appelées en sango « kanda goundja » au bord de la route. Depuis que son mari est devenu le bras droit du putschiste Bozizé et son argentier, sa vie à elle a également changé. Où a-t-elle trouvé les millions de F CFA pour se lancer aussi dans le trafic des coupons de recharge téléphoniques de TELECEL ?  

Aujourd’hui, son mari est devenu tellement richissime et puissant qu’il ambitionne désormais de prendre un jour la place qu’occupe actuellement Bozizé et l’ivresse du pouvoir le conduit à s’entendre avec un autre demi-dieu du régime boziéen, Firmin Findiro, pour jeter en prison des journalistes qui ne font qu’informer l’opinion et condamner à tour de bras d’innocents citoyens centrafricains. Ndoutingaï et son épouse ont la mémoire bien courte. Ils ont oublié les périodes de galère qu’ensemble, ils ont connues, lui pauvre étudiant n’ayant jamais pu passer en 2ème année de l’Institut Universitaire de Gestion d’Entreprise de Bangui et elle vendeuse de « kanda ngoundja » au bord de la route. C’est cela les parvenus….

Rédaction C.A.P

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers