Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 00:05

 

 

 

Eugene-Ngaikoisset.JPG

 

 

Bangui, 28 juin (C.A.P) - Le capitaine Eugène Ngaikoisset alias « le boucher de Paoua » est aux arrêts à la SRI sur ordre de Bozizé lui-même selon des informations vérifiées qui sont parvenues à Centrafrique-Presse. C’est en effet à la suite d’un banal accident de circulation sur l’avenue des martyrs à Bangui, à la hauteur de l’immeuble ex Petroca qui abrite actuellement la primature.

 

L’accident concernait un véhicule de soldats français et un autre automobiliste roulant à bord d’un véhicule 4 x 4 de marque coréenne Sang Yong qui pourrait être le tristement célèbre capitaine de la garde présidentielle et bras armé de Bozizé, l’homme des missions secrètes criminelles. Celui-ci aurait administré une retentissante gifle au conducteur français du véhicule qui a défoncé tout le côté droit de la Sang Yong au niveau des deux portières avant et arrière, la rendant  complètement inutilisable ni réparable.

 

Eu égard aux relations de complicité criminelle qui unissent le « boucher de Paoua » et Bozizé, on doute que le capitaine Ngaikoisset, à cause d’une simple gifle qu’il a infligée à un soldat français, puisse croupir longtemps dans les sinistres geôles de la SRI. Si la victime de Ngaikoisset avait été un citoyen centrafricain, nul doute qu’on n’aurait même pas entendu parler de cet incident et il ne serait rien arrivé à Ngaikoisset.    

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique