Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 23:01


Joseph Binguimalé



Quand Bozizé et Binguimalé font la honte du pays


NDLR : Nous publions ci-dessous le prétendu rapport censé émaner de la Commission Electorale mais signé de son seul président et envoyé en catimini à Bozizé, document qui est en réalité un banal courrier qui tient en deux maigres pages, sur lequel s’est basé le président Bozizé pour prendre son décret portant convocation le corps électoral pour le premier tour du scrutin de la présidentielle le 25 avril prochain. C'est sans doute la raison pour laquelle, malgré l'insistance du Collectif des Forces du Changement à exiger que ce pseudo rapport soit rendu public, ils n'ont pas eu le courage de publier ce torchon. C’est honteux et scandaleux que la préparation et l’organisation des élections qui sont une chose très sérieuse, puisqu’il en va de l’avenir du pays, puissent être confiées à un personnage intellectuellement aussi limité et malhonnête que le prétentieux Joseph Binguimalé. Lui et son commanditaire Bozizé ne sont mus et aveuglés que par leur seule volonté d’assurer la victoire électorale de ce dernier. Afin de réaliser le hold-up électoral sur lequel ils se sont mis d’accord depuis Paris lorsque Bozizé revenait de visite de Chine, leur stratégie viserait à surprendre ses challengers à la présidentielle qui selon eux ne seraient pas du tout prêts. Ils oublient que la tenue des élections crédibles n’est pas seulement leur seule propre affaire. C’est un enjeu qui concerne tout le monde. Les citoyens centrafricains bien sûr, les partis politiques de la majorité et de l’opposition, la société civile, les pays amis et autres partenaires au développement, bref le monde entier également. Ce n’est pas à coup de forceps que le pays ira à  ces élections même si le peuple a réellement envie d’en découdre avec Bozizé dont on va commencer à dresser le bilan, maintenant qu’il s’est déclaré candidat à sa succession.

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat,

 

La Loi N° 09.016 portant code électoral de la République Centrafricaine dispose en son article 18, alinéa 1 que « la CEl est mis en place dès le début du processus électoral et, en tout état de cause, quatre vingt dix jours avant le scrutin programmé».

Conformément aux dispositions de l'article cité ci-dessus, le Gouvernement a procédé à la mise en place de la CEl en charge de la préparation et de l'organisation des élections présidentielle et législative de l'année 2010 dans le délai par Décret N° 09.316 du 3 octobre 2009.

Sur la base du Décret d'application de la loi électorale:

1)   les membres de la coordination nationale ont été nommés par Décret N° 09.323 du 9 octobre 2009 modifié et complété par les dispositions du Décret n° 09 330 du 13 octobre 2009 ;

2)   le Président de la Coordination Nationale a été élu le 12 octobre 2009, laquelle élection a été entérinée par Décret n009.331 du 14 octobre 2009.

Après la prestation de serment marquant l'entrée en fonction des membres de la coordination nationale, plusieurs activités ont été menées successivement à savoir:

  - la mise en place du Bureau de la coordination nationale de la CEl, confirmée par Arrêté n° 018/MATD/DIRCAB du 27 octobre 2009:

 

- l'élaboration et l'adoption du Règlement Intérieur de la CEl;

 

- la mise en place des sous Commissions Techniques de la CEl;

- l'élaboration du budget de fonctionnement et des opérations électorales avec le concours des experts internationaux;

- l'élaboration et l'adoption du chronogramme de la CEl fixant les dates des élections présidentielle et législative le 18 avril 2010 pour le premier tour et le 23 mal 2010 pour le second tour;

   - la préparation et l'exécution ries missions de mise en place des comités locaux de la CEl tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays.

Tenant compte de la date du 18 avril 2010 et en vertu des dispositions de l'article 54 du code électoral, le corps électoral devait être convoqué par Décret pris en conseil des Ministres sur rapport de la CEl au plus tard le 17 février 2010.

 Malheureusement, pour des raisons indépendantes de la volonté de la CEl et de celle du Gouvernement. les conditions de convocation du corps électoral n'ont pu être réunies à ce jour d'où nécessité de modifier le chronogramme de la CEl tout en restant dans le délai légal.

En conséquence, le nouveau calendrier électoral de 2010 se présente comme suit:

- premier tour: Dimanche 25 avril 2010 ;

- deuxième tour: Dimanche 23 mal 2010.

Toutefois, la CEl demande aux acteurs de la vie politique nationale de ne plus rien faire qui puisse compromettre à nouveau le bon déroulement du processus électoral en cours.

Telle est, Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, la substance de ce rapport que nous présentons à votre Très Haute Autorité pour appréciation.

Très Haute Considération.

 

Révérend Pasteur Joseph BINGUIMALE

Président de la Coordination Nationale de la CEI

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique