Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 23:00




APA-Kinshasa 25-10-2009 (RDCongo) Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a été chargé par le 14ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) d’assurer la mission de paix en Centrafrique, a appris APA dimanche à Kinshasa de source officielle.

Le communiqué final du sommet tenu samedi à Kinshasa, lu par le ministre congolais de la Coopération internationale et régionale, Raymond Tshibanda Ntungamulongo. a noté avec satisfaction les efforts déployés dans l’espace CEEAC, tant dans l’opérationnalisation de l’architecture de la paix et de la sécurité en Afrique centrale que dans la prévention et la gestion des crises et de consolidation de la paix.

Le texte a condamné toutes les actions tendant à entretenir la conflictualité et encouragé les Etats à tout mettre en oeuvre pour faire avancer le processus de démocratisation et de gestion pacifique des différents.

Le sommet a décidé que tous les efforts soient mis en oeuvre pour tenir l’échéance de la certification de la FOMAC (Force de maintien de la paix en Afrique centrale) à l’occasion de l’exercice Kwanza qui aura lieu en 2010 en Angola.

Les assises de Kinshasa se sont particulièrement félicitées des progrès enregistrés dans certains dossiers notamment le pont route-rail Brazzaville-Kinshasa et le prolongement du chemin de fer Kinshasa-Ilebo ; la route Ouesso-Sangmélima et le pont sur l’Oubangui entre Bangui et Zongo.

Elles ont appelé la tenue à brève échéance d’une table ronde des bailleurs de fonds dans le cadre du plan directeur consensuel des transports en Afrique centrale (PDCT-AC).

Au sujet des changements climatiques, le sommet s’est félicité de l’élaboration d’une position commune de l’Afrique centrale et a décidé de mandater le président en exercice de la CEEAC pour la (position) transmettre à l’Union africaine et de s’assurer de son intégration dans la position commune du continent.

Il a encouragé les chefs d’Etat et de gouvernement à saisir l’occasion de la prochaine rencontre de Copenhague pour le plaidoyer en faveur de cette position commune.

Il a exprimé sa préoccupation face à la menace que constitue la disparition progressive du Lac Tchad et s’est engagé à déployer tous les efforts nécessaires en vue d’inverser cette tendance.

Le sommet a décidé de confier sa présidence au président tchadien Idriss Deby Itno et de tenir sa 15ème session ordinaire en 2010 à Ndjamena, au Tchad.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE