Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 03:18

 

 

francois-bozize-photo-non-datee

 


Par Ernest Nwokolo, Abeokuta 11/08/2011 00:03:00


Le Président de la République Centrafricaine (RCA) M. François Bozizé a dit qu'il est au Nigeria pour exhorter les hommes d'affaires nigérians à investir en République centrafricaine.

Bozizé a déclaré cela hier quand il a rendu visite à l'ancien président Olusegun Obasanjo dans sa ferme d'Ota dans l’Etat d'Ogun.

Le président centrafricain était accompagné par le gouverneur Ibikunle Amosun et certains de ses commissaires.

Bozizé a dit que que la RCA est un environnement fertile et vierge. Il a dit: "J'ai dit au président Goodluck Jonathan que je veux investisseurs nigérians dans mon pays, parce que mon pays est un territoire vierge Nous sommes bénis de mines de diamant et beaucoup d'autres choses.

«Je veux que les Africains investissent et de profitent de mon pays, parce que nous savons l’un et autre l'autre que le Nigeria est un grand pays."


Source: http://www.thenationonlineng.net

 

 

 

NDLR : Bozizé fait de la diversion et aucun Centrafricain ne peut en être dupe. Il est parti au Nigeria en fin de semaine dernière principalement pour des "affaires personnelles", termes élégants pour ne dire qu'il est allé se faire soigner. C'est ce qu'on appris de bonnes sources dans les médias tchadiens et autres. Mais comme il faut bien maquiller cela pour faire illusion et amuser la galerie, officiellement on parle de vouloir attirer les investisseurs nigérians en Centrafrique.

 

Avec l'insécurité endémique actuelle dans le pays où on assassine des sous-préfets, des médecins, des éleveurs, des paysans et autres, où on enlève des évêques, un pays dont les consignes de sécurité de toutes les chancelleries présentes imposent à leurs ressortissants qui arrivent à Bangui de ne jamais s'aventurer au-delà des limites geographiques de la capitale et même dans la capitale, de ne point se promener la nuit, on ne voit pas quels investisseurs pourraient venir parier un kopec sur un tel pays, surtout s'il est gouverné par un certain François Bozizé.  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales