Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 00:08

 

 

 

Gaston Mandata Nguérékata

 

 
 
Au moment où les dignitaires du régime et les partisans du KNK se livrent avec cynisme et insouciance à des beuveries et autres pratiques scandaleuses en ce 15 mars 2012 à Kaga Bandoro, j’ai une pensée fraternelle et compatissante pour tous ceux qui, pendant la cabale militaire organisée contre Baba Ladé dans cette belle région de notre pays, tous ceux qui, dis-je, ont perdu la vie, toutes les veuves et tous les orphelins qui ne seront pas de la partie, qui sont du reste les oubliés de la fête. Je pense aussi aux familles des militaires morts au combat qui ne sont pas indemnisées ni même assistées, ainsi qu’à tous les Centrafricains qui n’auront rien à manger en ce jour anniversaire d’une intronisation contestée et illégitime.
 
En réalité, il n’y a rien à fêter, si ce n’est la lente descente aux enfers de ce pays si jeune, si beau, si riche en ressources humaines et naturelles. Honte à nos dirigeants.
Chers compatriotes, je vous invite à vous souvenir à jamais du régime issu du 15 mars 2003 comme le principal responsable de nos problèmes et de la déchéance nationale. Profitons de cette journée pour nous donner une minute de réflexion sur le devenir de notre pays, car je vous l’assure, une autre Centrafrique, prospère, fraternelle, respectable et respectée est possible. A condition que chacun de nousœuvre dès aujourd’hui pour son avènement.
.
Pointe-à-Pitre, le 14 Mars 2012.
Gaston Mandata N’Guérékata

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique