Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 18:26

 

 

urne.jpg

 

 

 

APA-Yaoundé 04-05-2010 (Cameroun) Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a remis un logiciel informatique de gestion des élections au Cameroun, a constaté APA à Yaoundé, la capitale du pays.

Le Système d’information et de gestion cartographique des élections (SIGSE), désormais propriété d’Elections Cameroon (ELECAM), l’organe créé par le gouvernement et réputé libre en la matière, est réputé sécurisé et entièrement bilingue (anglais et français).

Il permettra d’accomplir toutes les opérations, de la cartographie au découpage administratif, en passant par les inscriptions sur les listes électorales ou encore la publication des résultats.

Réutilisable, le SIGSE permet en plus d’éviter les manipulations et les inscriptions multiples.

Le PNUD et d’autres partenaires au développement, conduisent actuellement un ensemble d’activités dites d’assistance préparatoire à l`élaboration du projet d`appui aux réformes électorales et à l`organisation des élections au Cameroun (2009-2011).

D’un montant de 500 000 dollars US, il ambitionne d’améliorer le système électoral, de renforcer les capacités des acteurs du processus électoral et des populations, de formuler et de mettre en place un projet d’appui aux réformes électorales et à l’organisation des élections dans ce pays.

L’appui logistique du PNUD rentre dans le cadre d’un protocole d’accord signé en janvier dernier avec le Cameroun, afin d’aider ELECAM à se doter d’outils nécessaires devant lui permettre d’organiser des élections crédibles, fiables et transparentes.

 

NDLR : Espérons que cet appui technique apporté par le PNUD sera plus efficace au Cameroun qu’au Togo où il n’a pas permis d’éviter la fraude dans le système de transmission des résultats, le système satellitaire ultra sophistiqué mis en place par le PNUD étant miraculeusement tombé en panne au moment crucial. En Centrafrique, il faudrait que le PNUD puisse offrir aussi ce logiciel à la CEI afin de contrer les manoeuvres de fraude massive de Bozizé et son KNK.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique