Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 17:50

 

 

Touadéra Faustin

 

Paris 20 déc (C.A.P) - Le Premier Ministre Faustin Archange TOUADERA a été aperçu ce mardi 20 décembre aux environs de 14 h (heure de Paris) par des témoins, en train d'arpenter à pieds par une température extérieure de 4° Celsius, le boulevard St Martin dans le 10ème arrondissement flanqués de deux doungourous derrière lui portant de lourds sacs de courses.


Le trio sortait de la célèbre rue Meslay bien connue des adeptes de la « sapologie » congolaise et où le PM centrafricain - sans doute à l’instar de son patron BOZIZE lui aussi, à en juger par les costumes de mauvais goût qu’il adore arborer - est venu faire du lèche-vitrine et acheter quelques costumes. Par ces temps peu sûrs et où le terrorisme international peut frapper partout et à tout moment, il est fort étonnant que le PM centrafricain prenne autant de risques en allant faire lui-même des courses dans la rue Meslay.

 

Revenu à Paris lundi 19 décembre en provenance de Washington où il s’était rendu la semaine dernière, selon nos informations d’une source digne de foi à la primature ayant requis l’anonymat, dépêché expressément par BOZIZE pour présenter des plates excuses à la mission du FMI qui avait séjourné dernièrement quinze jours à Bangui et que NDOUTINGAÏ a tout fait pour qu’elle ne soit point reçue par BOZIZE avant son retour à Washington craignant que certaines vérités déplaisantes pour lui ne soient dites à son patron.

 

Voilà à quoi sert réellement et piteusement ce Premier Ministre qui fait la honte, ce à quoi il est effectivement réduit par BOZIZE : aller présenter des excuses au FMI. Sur les vrais problèmes de l’heure où est confronté le pays, mauvais indicateurs socio-économiques, insécurité endémique, sous-nutrition sévère, forte mortalité infantile, pour ne citer que ceux-là, il est totalement aphone mais toujours selon nos informations d’une source proche de la primature, TOUADERA se verrait bien continuer de rester à son poste si juteux malgré un bilan inexistant.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers